Connect with us

Éphéméride

12 septembre 1905. Décès au Cap-Haitien du général Monpoint Jeune

Published

on

12 septembre 1905. Décès au Cap-Haitien du général Monpoint Jeune 29
La Réserve banner1
163 views

“Un peuple  sans mémoire est un peuple sans avenir”, disait Aimé Césaire. Voici l’éphéméride du 12 septembre 2020.

Né au Cap-Haitien en 1830, Monpoint Jeune s’enrôla très tôt dans l’armée et gravit, grâce à son éducation et ses relations, rapidement les échelons dans la hiérarchie militaire. Commandant militaire de Port-au-Prince durant la présidence de Boisrond Canal, on le retrouva parmi les membres du gouvernement provisoire de 1989. Il fut, durant les présidences de Florvil Hyppolite et de Tirésias Simon Sam, ministre de la guerre et de la marine.

12 septembre 2003. Manifestation et contre-manifestation au Cap-Haitien

Une manifestation, organisée par les partis de l’opposition (au pouvoir lavalas) et des groupes de la société civile qui réclamaient la démission

Le saviez vous ?

Les tomates ont plus de gènes que les humains !

La tomate, dont le génome a été décodé par les scientifiques, s’avère être un légume bien riche en gènes avec au total 31 760 gènes. Ce riche héritage génétique compte environ 7 000 gènes de plus que celui d’un être humain, cela constitue un casse-tête complexe pour les scientifiques qui souhaitent en comprendre les secrets.

Actimed_728

tomates gènes humains
Grâce à des techniques avancées et un matériel professionnel de laboratoire, un consortium de phytogénéticiens de 14 pays a passé neuf ans à décoder le génome de la tomate dans l’espoir d’en créer de meilleurs. Les scientifiques ont séquencé les génomes de deux variétés de tomates, leurs résultats ont été publiés en ligne, en 2012, dans la revue Nature.

La tomate, bien que fruit pour les botanistes, a été déclarée légume par la Cour suprême des États-Unis. Le verdict n’est pas déraisonnable étant donné que la tomate a un proche cousin qui est un légume, à savoir la pomme de terre. Les chercheurs rapportent que les génomes des deux plantes ont 92% de leur ADN en commun. La principale différence est que l’on pense que la pomme de terre possède des gènes qui détournent l’énergie de la plante pour qu’elle ne produise pas de fruits et aboutisse à la génération de tubercules.

Mais même avec le déchiffrement des génomes des deux plantes, ces gènes n’ont pas encore été identifiés, a déclaré Daniel Zamir, généticien des plantes à l’université hébraïque de Jérusalem et l’un des deux principaux auteurs du rapport.

Le génome de la tomate présente à la fois un intérêt intrinsèque et une clé pour comprendre la famille très polyvalente de plantes à laquelle elle appartient. Outre la pomme de terre, la famille des solanacées, comme on l’appelle, comprend le tabac, le poivron et l’aubergine.

Pensée du jour (12 septembre)

L’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres – qualités à la portée de toutes les âmes- sont les véritables fondations de notre vie spirituelle. — Nelson Mandela

En savoir plus :

Haïti : L’essentiel de l’actualité du samedi 12 septembre 2020

La Réserve banner1

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,085 other subscribers

Archives