You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Éphéméride

1er mai 1868: Le général et sénateur Normil Dubois se proclame « Chef de l’armée constitutionnelle du Sud »

Published

on

Fête du Travail : L’origine de cette fête remonte à l’année 1889 quand il fut décidé, durant une rencontre internationale de socialistes, que le 1er. Mai serait dédié aux masses des travailleurs. La fête du travail est célébrée aujourd’hui partout dans le monde.

Les Etats-Unis et le Canada demeurent les très rares pays à ne pas observer ce jour. Leur fête du travail se célèbre le premier lundi du mois de septembre.

Clairin Lakay

1er mai 1796: Une troisième commission arrive de France à Saint-Domingue, avec pour mission de rétablir l’autorité de la république. Cette fois, la commission est composée de cinq membres, Sonthonax, Raymond, Roume, Leblanc et Giraud. Ils étaient accompagnés de 900 soldats.

1er mai 1797 : Arrestation de Desfourneaux.- Le Commissaire de la République, Sonthonax, envoyé par la France, fait arrêter le Général Desfourneaux, Commandant en chef de l’armée de française de Saint-Domingue.

1er mai 1826: Le sénat ratifie le Code Rural, préparé par Boyer.

1er mai 1862: Le sénateur (et général) Etienne Salomon essaye de soulever les Piquets à Torbeck contre le gouvernement de Geffrard. Les Piquets ne bougent pas. Salomon et six autres généraux sont fusillés aux Cayes.

1er mai 1868: Le général (et sénateur) Normil Dubois se proclame  » Chef de l’armée constitutionnelle du Sud « .

1er mai 1875: Michel Domingue tente d’arrêter Pierre Monplaisir Pierre, Brismar Brice et Boisrond-Canal. Brice et Pierre sont tués en essayant de se sauver, mais Boisrond-Canal arrive à se réfugier dans la résidence de l’ambassadeur américain, Ebenezer Basset. Cette résidence sera assiégée pendant cinq mois, jusqu’au 4 Octobre 1875.

1er mai 2008 : Le Directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM), Pedro Medrano, quitte Haïti après avoir dévoilé les grandes lignes du plan de stabilisation proposé par l’agence pour venir en aide aux populations vulnérables touchées par la flambée des prix alimentaires.

1er mai 2008 : Le coopérant français, Jean Michel Morin enlevé à Pétion-ville, une semaine avant est libéré par la police haïtienne. Une opération réalisée par la cellule contre enlèvement de la PNH dans le quartier de Malick (Pétion-ville) permet de libérer M. Morin après 7 jours de séquestration.

1er mai 2009 : La police disperse à coups de gaz lacrymogènes, ce 1er mai à Port-au-Prince, une manifestation de plusieurs centaines de personnes, dont des ouvriers et paysans, qui ont répondu à l’appel du « Kolektif pou yon lòt premye me : Collectif pour un autre premier mai »

2kabes
Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 654 182 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!