Connect with us

Histoire

22 avril 1971 : Jean-Claude Duvalier est intronisé président à vie de la République d’Haïti avant ses 20 ans.

Published

on

22 avril 1971 : Jean-Claude Duvalier est intronisé président à vie de la République d'Haïti avant ses 20 ans. 30
François et Jn Claude Duvalier (archive) | Photo Crédit: Haiti Photos
100 PWEN GRATIS
567 views

Les éphémérides du jour : Les fêtes nationales, les anniversaires des personnalités et les événements importants, les proverbes… l’agence Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire. Nous sommes le lundi 22 avril 2019, 112e jour de l’année 17e semaine et  253 jours restants.

22 avril 1868 : Acte du Trou du Nord: Les officiers, sous-officiers et soldats de l’armée de Sylvain Salnave signèrent au Trou du Nord une pétition par laquelle ils demandèrent la suspension de la Constitution de 1867 et que l’exercice de l’autorité fût confiée exclusivement à leur leader à travers la présidence à vie.

22 avril 1906 : Décès d’Oswald Durand.– Le poète haïtien Oswald Durand, décède à Port-au-Prince, à l’âge de 66 ans. Il est l’auteur du poème “Choucoune” dont les vers sont les paroles d’une chanson célèbre en Haïti. Tous les poèmes d’Oswald Durand ont été publiés dans un recueil en deux volumes, sous le titre Rires et Pleurs. Ils constituent l’ensemble de son œuvre.

22 avril 1922 : Naissance de Jacques Stéphen Alexis.- Naissance, à la ville des Gonaïves (Haïti), de l’écrivain haïtien Jacques Stéphen Alexis, auteur de romans très célèbres publiés aux éditions Gallimard dont : Compère Général Soleil (1955), Les arbres musiciens (1957), L’espace d’un cillement (1959) et un recueil de contes, Romancero aux étoiles (1960).

Barbancourt

22 avril 1971 : Jean-Claude Duvalier est intronisé président à vie de la République avant ses 20 ans. Il succéda ainsi à son père, décédé apparemment la veille. Jean-Claude Duvalier fut président d’Haïti de 1971 jusqu’au matin du 7 Février 1986.

22 avril 1994: Massacre à Raboteau: Des membres de l’armée et les bandes paramilitaires du Front révolutionnaire armé pour le progrès haïtien (FRAPH) prennent au piège, pendant la nuit, la population du bidonville. Milices armées et militaires en uniforme tirent dans les rues, défoncent avec rage les portes des maisons, torturent, tandis que des habitants fuient vers la mer. C’est là que d’autres militaires et membres du FRAPH, à l’affût dans des barques, tirent sur la foule.

Avec la collaboration du Dr. / Prof. Jonas Jolivert et/Source.: Wikipedia / Haïti Référence.

Yon pwovèb kreyòl pou jodi a : Tout sa k pa bon pou youn, li bon pou yon lòt. (Le malheur des uns fait le bonheur des autres.)

Bonne journée à tous! N’oubliez pas de partager cette publication.

MG300

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,397 other subscribers

Archives