Connect with us

Histoire

24 janvier 1971 : François Duvalier désigna son fils Jean-Claude Duvalier comme son successeur

Published

on

François Duvalier (Papa Doc) et Jean-Claude Duvalier (Baby Doc) lors de la passation de pourvoir en 1971 | Photo Crédit Haiti Photos:

Les éphémérides du jour : Les fêtes nationales, les anniversaires des personnalités et les événements importants, les proverbes… l’agence Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire. Nous sommes le jeudi 24 janvier 2019, 24e jour de l’année 4e semaine et 341 jours restants.

24 janvier 1971 : François Duvalier désigna son fils Jean-Claude Duvalier comme son successeur
Dans son discours du début de l’année, le président à vie avait annoncé son intention de proposer comme son successeur « un citoyen qui a pu suivre de près les affaires du gouvernement » et ainsi « capable d’assurer la pérennité de la Révolution ».

En ce jour, les Haïtiens découvrirent que ce citoyen ne fut autre que son fils qui n’avait pas, selon la Constitution de 1964 en vigueur, atteint la majorité. On fixa le référendum de ratification au 31 du même mois.

24 janvier 1792 : Émeutes du sucre, à Paris.- Les événements de Saint-Domingue, révolte des esclaves en août 1791 et tentatives de conquête de la colonie par les Anglais et les Espagnols, entraînent une certaine rareté du sucre et l’augmentation de son prix. Des émeutes éclatent à Paris et se propagent dans tout le pays, dans les semaines suivantes.

24 janvier 1794 : Députés de Saint-Domingue à Paris.- En France, trois députés de Saint-Domingue, Belley (Noir), Mills (Mulâtre) et Dufay (Blanc), se présentent devant le Comité de Salut Public pour plaider l’abolition de la traite des Noirs et de l’esclavage.

24 janvier 2010 : L’ancien Président cubain Fidel Castro dénonce le déploiement de milliers de soldats américains en Haïti, assimilé à une « occupation » après le passage dévastateur du séisme du 12 janvier, et a profondément regretté le silence de l’ONU face à cette réalité qui ne fait, selon lui, que compliquer encore la situation du pays. « Au milieu de la tragédie haïtienne, sans que personne ne sache comment ni pourquoi, des milliers de soldats des unités des Marines des Etats-Unis, des troupes aéroportées de la 82e Division et d’autres forces militaires ont occupé le territoire d’Haïti », affirme le « lìder maximo » dans un billet publié sur le site officiel Cubadebate.cu.

Avec la collaboration du Dr. / Prof. Jonas Jolivert et/Source.: Wikipedia / Haïti Référence.

Yon pwovèb kreyòl pou jodi a : Pa janm di m a gen tan. (Ne remets jamais à demain ce que tu peux faire aujourd’hui.)

Bonne journée à tous! N’oubliez pas de partager cette publication.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!