Connect with us

Actualités

30e promotion de la PNH: 656 nouveaux agents, l’institution est en mode progression, confirme Michel-Ange Gédéon

Published

on

30e promotion de la PNH: 656 nouveaux agents, l'institution est en mode progression, confirme Michel-Ange Gédéon 28
Nissan

Exactement 8 jours après la cérémonie de graduation de la 6e cohorte de commissaires de Police, 67 au total, la Police Nationale d’Haïti a intégré dans ses rangs, un effectif de 656 nouveaux agents, après 7 mois de formation intensive à l’École Nationale de Police.

Quintessence, c’est le nom de cette 30e promotion. La cérémonie de graduation a eu lieu ce jeudi, à l’Académie de Police à Frères, en présence entre autres du couple présidentiel de la République, Jovenel et Martine Moïse, du Premier Ministre démissionnaire, Jean Michel Lapin, du Ministre de la justice démissionnaire, Jean Roudy Aly, des représentants de la communauté internationale dont l’ambassadeur des Etats-Unis en Haïti Michele Sison , des membres du haut état-major des forces armées, le Commandement de la PNH , parents et amis des nouveaux gradués.

À entendre parler Michel-Ange Gédéon, le commandant en chef de la PNH, l’on comprend qu’il est submergé par un sentiment de satisfaction. Cette graduation est comme pour lui, le signe que l’institution est en bonne santé. Et il l’a dit dans son discours.

“La PNH est en mode progression et professionnalisme. Elle se renforce par la base, par la ligne hiérarchique et par le sommet. Par cette cérémonie, on écrit aujourd’hui une nouvelle page de la belle histoire de l’institution”, dit-il.

“Aujourd’hui est le début de votre appartenance à une institution régalienne avec une mission sacro-sainte: la sécurité des vies et des biens. C’est un nouveau jour, un nouveau soleil pour vous aspirants policiers qui venez de passer 7 mois en internat fermer entre quatre murs, dans une vaste cours, où tout ne s’exécute que sur ordre”, déclare Michel-Ange Gédéon en s’adressant aux gradués rappelant qu’aucune société ne peut se passer du volet de la sécurité car elle est consubstantielle à toute société démocratique.

MG300

Dans son allocution de circonstance, le Président de la République, Jovenel Moïse, n’a pas tari d’éloges pour les aspirants policiers, qui appartiennent désormais aux forces publiques chargées de faire respecter la loi, de maintenir l’ordre, d’assurer la sécurité publique et de lutter, notamment, contre la délinquance et la criminalité.

“En choisissant de l’intégrer, vous faites preuve de beaucoup de patriotisme et de don de soi. Les actes de banditisme et la criminalité ébranlent le socle de la démocratie et permet au spectre de l’anarchie que l’on croyait révolu, de refaire surface. Dans beaucoup de nos quartiers, nos compatriotes vivent dans la peur et c’est de notre devoir, de votre responsabilité de garantir leur droit de circuler, de se rassembler, de dormir, de vaquer à leurs occupations en toute quiétude”souligne Jovenel Moïse à l’attention des nouveaux gradués.

S’adressant à tous les membres de l’institution, Jovenel Moïse s’est montré compréhensif et soucieux autant d’être interpellé par les difficultés que traverse la PNH. “Les défis à relever sont énormes et vos capacités à intervenir rapidement et efficacement sont limitées. Mais rassurez-vous ! Vous bénéficierez de l’appui total de mon Administration, de moi-même, du Conseil Supérieur de la Police Nationale et de votre Direction Générale”, garantit le chef de l’État, profitant aussi d’exprimer ses plus vives félicitations au Directeur Général, au Haut Commandement, aux Commissaires, formateurs, à chaque policière et policier, au personnel administratif de la PNH pour leur engagement et leur dévouement à protéger et servir la population.

“Sans vous, l’institution n’aurait jamais été capable d’accomplir sa noble et délicate mission qui est conforme à notre vision pour la sécurité du pays et pour la PNH, avec des objectifs clairs et précis qui visent :La professionnalisation et la modernisation de la PNH ; Le renforcement des capacités opérationnelles de ses structures, en particulier celles des unités spécialisées dans l’intervention, l’investigation et le maintien de l’ordre public ; La consolidation et l’extension du maillage sécuritaire à toutes les communes et sections communales du pays à travers l’augmentation des effectifs et le renforcement du commandement intérimaire ; Le renforcement de la sécurité sur nos frontières terrestres, maritimes et aériennes ; L’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel de la PNH”, conclut-il tout en réitérant son appel au dialogue à toutes les forces vives de la nation pour une solution haïtienne à la crise actuelle.

Actimed_728
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,119 other subscribers

Archives