You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Éphéméride

Haïti-Éphéméride: 4 décembre 1937: Une centaine de bandits dominicains et haïtiens traversent la frontière et attaquent Thomonde

Published

on

Les éphémérides du jour : Les fêtes nationales, les anniversaires des personnalités et les événements importants, les proverbes… l’agence Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire. Nous sommes le mardi 4 décembre  2018, 338e jour de l’année 49e semaine et 27 jours restants.

4 décembre 1803: Noailles laisse l’île pour Cuba avec les derniers soldats français de la presqu’île du Môle Saint Nicolas. Il n’y a plus de soldats français valides à Saint-Domingue.

4 décembre 1908 : Décès d’Alcibiade Pommayrac.- L’homme de lettres haïtien Alcibiade Pommayrac décède à Port-au-Prince. Il était né en 1844, à Santo-Domingo, en République Dominicaine qui venait de proclamer son indépendance au mois de février 1844. Ses parents s’étaient installés à Jacmel en Haïti alors qu’il était très jeune

4 décembre 1937: Une centaine de bandits dominicains et haïtiens, menés par Excellent Desrosiers, un exilé haïtien, traversent la frontière et attaquent Thomonde. Ils pillent les casernes et se replient sur Saint Domingue.

4 décembre 2007 : Stanley Figaro et plusieurs autres kidnappeurs ont été condamnés aux travaux forcés à perpétuité par le tribunal criminel de Port-au-Prince, lors des assises criminelles sans assistance de jury. La peine maximale a été prononcée par le juge Patrique Métellus contre le redoutable chef de gang et ses principaux complices pour enlèvements, association de malfaiteurs et séquestrations. En revanche, son père, Fritz Figaro, 79 ans, est condamné à trois ans de réclusion en raison de son âge avancé.

Considéré comme un individu extrêmement dangereux ayant commis de nombreux actes criminels, Stanley Figaro avait été finalement arrêté le 16 novembre dernier par une patrouille policière après avoir trompé pendant longtemps la vigilance des forces de l’ordre.

4 décembre 2007 : Le directeur général des douanes haïtiennes, M. Jean Jacques Valentin, fait état d’une augmentation de 25% des recettes douanières par rapport à celles de novembre de l’année dernière, soit un montant total de un milliard quatre cent millions (1.400.000.000.00) de gourdes. Se félicitant ainsi des dernières mesures prises en vue de faire échec à la contrebande et à la corruption, M. Valentin annonce le renforcement de celles-ci à la frontière entre Haïti et la République dominicaine. Il en a profité pour annoncer la comparution dans 24 heures par-devant la justice de la Croix-des-Bouquets (Nord de Port-au-Prince) d’un présumé contrebandier dominicain, Ruben Dario Peguerro Martinez, appréhendé le 13 octobre dernier dans la ville frontalière de Malpasse.

4 décembre 2007 : Le premier ministre Jacques Edouard Alexis inaugure à Port-au-Prince un forum sur la sécurité communautaire à Martissant (banlieue sud de Port-au-Prince), une initiative conjointe de la Mairie de la capitale et de la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et Réinsertion (CNDDR) supportée par le gouvernement canadien.

Le chef du gouvernement s’est réjoui du rétablissement de la paix et de la sécurité à Martissant tout en reconnaissant une certaine tendance à la recrudescence de certaines actions criminelles dans cette zone. Il a en ce sens menacé de sérieuses sanctions ceux qui se livrent à de tels actes.

4 décembre 2008 : Le 1er secrétaire du bureau du Sénat de la République, le sénateur Eddy Bastien (Alliance démocratique, Nord), s’en prend aux sénateurs interpellateurs du ministre des finances, selon lui victime d’une « campagne de dénigrement » orchestré par certains de ses collègues contre le ministre de l’Economie et des finances du gouvernement Pierre Louis, Daniel Dorsainvil. « M. Dorsainvil ne fait qu’appliquer la politique économique de type néo-libéral du gouvernement et non la sienne.

Il n’est pas, de ce fait, l’unique responsable de l’échec de cette politique », a soutenu le parlementaire reprochant implicitement aux sénateurs interpellateurs de ne pas s’en prendre plutôt au gouvernement et même à la présidence. Le parlementaire élu sous la bannière de l’Alliance démocratique se dit toutefois opposé au néo-libéralisme.

4 décembre 2008 : Un agent 2 de la Police, André Nicoli est tué par des bandits et des résidents de Cité Soleil. Affecté au commissariat de Hinche, Nicoli est attaqué par deux bandits dans un restaurant non loin de la gare des Gonaïves explique le porte-parole de la PNH, Gary Desrosiers. André Nicoli, qui a eu le temps de blesser un des bandits, a été lynché par des résidents de la zone parce que les bandits l’avaient présenté comme un voleur.

Avec la collaboration du Dr. / Prof. Jonas Jolivert et/Source.: Haiti Référence

Yon pwovèb pou jodi a : Chen ki konnen’w se li ki souke ke li pou ou.

Bonne journée! N’oubliez pas de partager cette publication.

Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!