You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Éphéméride

7 janvier 1991: L’armée fidèle au gouvernement provisoire d’Erta Pascale Trouillot, arrête Roger Lafontant et l’enferme au pénitencier National avec 15 complices

Published

on

Les éphémérides du jour, Histoire, les fêtes nationales, les anniversaires des personnalités et les événements importants, les proverbes… l’agence Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire. Nous sommes le lundi 7 janvier 2019, 7e jour de l’année 2e semaine et  358 jours restants.

7 janvier 1991: Le lendemain du coup de force perpétré par Roger Lafontant, L’armée, fidèle au gouvernement provisoire d’Erta Pascale Trouillot, arrête ce dernier et l’enferme au pénitencier National avec 15 complices. De nombreux macoutes sont déchouqués. L’ancienne cathédrale de Port-au-Prince est incendiée.

7 janvier 2008 : Après l’annonce de l’interdiction d’entrée en Haïti des produits avicoles, les autorités dominicaines proches de la frontière tiennent une réunion de crises avec les instances concernées pour exiger que le gouvernement dominicain prenne ses responsabilités et des mesures pour demander aux autorités haïtiennes une reprise des exportations. Selon les autorités concernées la mesure met en péril la survie de plus de la moitié des éleveurs et la perte en ce jour est évaluer à plus de 122.000 dollars.

7 janvier 2008 : Harold Brunot condamné à restituer à l’Etat les fonds dilapidés.– Harold Brunot, ex-administrateur du ministère des Affaires étrangères (MAE) de mars 2004 à juin 2006, a, toutes les peines du monde à convaincre la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux administratif de son innocence dans le détournement des 76 millions de gourdes à la chancellerie haïtienne en 2006 sous l’administration de l’ancien ministre Hérard Abraham. Il est condamné à rembourser l’état haitien. La presse n’a plus jamais fait le point sur ce dossier

7 janvier 2009 : Le président de la Fusion des sociaux-démocrates haïtiens, Victor Benoît, qualifie de « mesure illégale et arbitraire » la décision de l’Exécutif d’écarter le premier Sénateur du Nord-Est, Rudolph Boulos, élu sous la bannière du parti. Dans une interview à Radio Kiskeya, le professeur Benoît soutient que ni le Président René Préval ni le Conseil électoral ne peuvent s’arroger le droit d’annuler le vote populaire dont avait bénéficié M. Boulos. Le sénateur élu sera définitivement exclu pour double nationalité.

7 janvier 2009 : Cinq personnes sont portées disparues à la suite du naufrage sur l’île de La Gonâve (Ouest) d’un petit voilier, accident auquel ont survécu deux marins. Baptisé « Dieu Devant », le bateau qui transportait sept passagers et membres d’équipage, a sombré pour des raisons inconnues alors qu’il assurait la liaison entre Trou Jacques, une localité de La Gonâve, et la ville de l’Arcahaie (Ouest).

Avec la collaboration du Dr. / Prof. Jonas Jolivert et/Source.: Wikipedia / Haïti Référence

Yon pwovèb pou jodi a : De towo pa rete nan menm savann. (Le pouvoir ne se partage pas.)

Bonne journée ! Et n’oubliez pas de partager cette publication.

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!