Connect with us

Actualités

8e semaine lock: mercredi 30 octobre, tout est paralysé malgré la garantie du gouvernement

Published

on

8e semaine lock: mercredi 30 octobre, tout est paralysé malgré la garantie du gouvernement 28
Jac

Haïti expérimente une huitième semaine de paralysie totale. Pour ce mercredi, troisième jour de cette nouvelle semaine, des rues de la capitale haïtienne, à l’instar de certaines villes de province, sont toujours inaccessibles.

C’est le cas pour la zone métropolitaine de Port-au-Prince où la situation sécuritaire reste fragile, les gens sont sur le qui-vive.

Ce matin, des barricades, des piles d’immondices paralysent la circulation de véhicules et de piétons notamment à Tabarre, Croix-des-Bouquets, Bon Repos, au Centre-Ville de Port-au-Prince, à Delmas, Pétion-Ville, Juvénat, Bourdon et Champ de Mars.

À Delmas 32 et 48 par exemple, des individus ont placé des barrières métalliques au milieu de la route depuis hier.

bongu j7

Au Sud de Port-au-Prince, les rues sont à nouveau désertes. À Martissant, Portail Léogâne, la circulation reste paralysée. La peur s’installe, ce, depuis mardi sur la Nationale numéro 2, plus précisément à Petit-Goâve, où la route principale est bloquée.

Entre-temps, la mobilisation reste la même dans les différentes grandes villes du pays. Les professionnels de santé se sont déjà rassemblés devant l’hôpital Militaire pour la réalisation de leur marche visant à réclamer la démission de Jovenel Moïse.

bongu j7
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,379 other subscribers

Archives