Connect with us

Actualités

Haïti-Migration: Des militaires dominicains menacent d’assiéger des terres à la frontière de Cornillon/Grand-Bois

Published

on

Credit photo : Dominican Today

Un conflit terrien risque d’être éclaté au niveau de la lisière qui sépare Haïti de la République Dominicaine, notamment au niveau de la commune de Cornillon / Grand-Bois (Ouest d’Haïti). Des militaires dominicains de La Descubierta et de Neiba envisagent de prendre de force ou de gré des clôtures de jardins appartenant à des paysans haïtiens se trouvant dans cette zone, indique le Groupe d’Appui aux Rapatries et refugies (GARR). 

 “Ces militaires dominicains se sont rendus à Cornillon cette semaine pour réclamer cette parcelle de terre” confie le CASEC de Boucan Bois Pin, 1ère section communale de Cornillon/Grand-Bois, Wilfrid Guerrier.   

« Les militaires dominicains m’ont dit si je n’enlève pas les clôtures pour restituer les terres occupées, ils viendront eux-mêmes les enlever. Toutefois, s’il faut restituer, à moi seul je ne peux pas prendre une telle décision », a confié au GARR M. Guerrier qui a déclaré avoir déjà contacté d’autres instances à ce sujet, notamment la mairie de Cornillon-Grand-Bois, la Direction Départementale de l’Ouest ainsi que le député de la commune. 

Depuis lors les paysans des localités de « Nan Palm », « Gobè » et « Zoliv » vivent avec la peur au ventre. Ces paysans qui cultivent notamment de la banane et de l’haricot  depuis des années sur ces terres déclarent en être les héritiers de leurs parents qui l’étaient de leurs arrière-grands-parents.  

Le GARR encourage les autorités et les populations locales de Cornillon/Grand-Bois à continuer dans le dialogue afin de résoudre pacifiquement ce conflit terrien. Le GARR exhorte le gouvernement haïtien, en particulier les instances concernées à intervenir rapidement dans ce dossier pour éviter que nos compatriotes soient victimes des actes de violence de la part des militaires dominicains. 

2 212 vues
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Actualités

[Video] Présentation des perspectives du nouveau président de la chambre des députés, l’honorable Gary Bodeau

Published

on

By

835 vues
Continue Reading

Actualités

Les titres du mardi 16 janvier 2018

Published

on

By

Haïti/Police

L’enquête policière autour de l’assassinat du père Joseph Simoly progresse. A propos, les forces de l’ordre ont fait 4 arrestations, confisqué 2 motocyclettes et un revolver de calibre 38.

 

Haïti/Police

Les premières opérations policières de 2018 ont abouti également à la confiscation de 92 armes à feu, de 2 navires, de 45 mille euros et de plus de un million de gourdes. Au cours cette première quinzaine de janvier, la police nationale a saisi un peu plus de 48 kilos de cocaïne et interpellé 588 personnes.

 

Haïti/Etats-Unis

Marche de plusieurs milliers d’Haïtiens et d’Haïtiano-Américains organisée, ce lundi, à West Palm Beach. Publiquement, et dans la fraternité, ils entendaient désapprouver les propos dénigrants de Donald Trump tenus à l’endroit d’Haïti, du Salvador et certains pays africains.

 

Haïti/Archives

Dans le cadre de sa politique de service de proximité, les Archives nationales d’Haïti envisagent d’ouvrir, à la fin de ce mois, une annexe à Delmas 39. Elles travaillent également à la mise en œuvre d’un programme de récupération des archives de l’administration publique.  

 

via: Scoop fm, 107.7

 

267 vues
Continue Reading

Actualités

Lait contaminé à la salmonelle: Le MSPP et le MCI retirent le lait « CELIA » sur le marché haïtien

Published

on

Le lait infantile Celia soupçonné en France d’être contaminé par la salmonelle est sur le point d’être retiré du marché haïtien. 

Dans une note de presse en date du 10 janvier 2018, Le Ministère de la Santé Publique et le Ministère du Commerce en Haïti demandent à la population de ne pas acheter ni utiliser le lait pour bébés « CELIA » un produit du Groupe LACTALIS, pour cause de contamination à la Salmonella Agona.

La société Lactalis a annoncé le rappel «par précaution maximale» de l’ensemble de ses laits et produits infantiles fabriqués dans l’usine de Craon, après la découverte de salmonelles dispersées sur le site de production.

Au total, plus de 1.300 articles ont été retirés. La production de l’usine mayennaise est arrêtée depuis le 8 décembre 2017, assure Lactalis. Le Canard enchaîné affirmait cette semaine que l’usine continuerait à fabriquer des céréales.

Cet article a : 2 293 vues

Continue Reading

Top de la semaine

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :