Connect with us

Société

Haïti : Karl Foster Candio se sépare de Alléluia FM

Published

on

Karl Foster Candio au studio de la radio | Crédit photo : Facebook | Alléluia FM

Karl Foster Candio, n’est officiellement plus directeur de programmation de Alléluia FM. L’animateur a remis sa démission après environ 5 années de service au sein de cette station évangélique.

Ce qui n’était jusque-là une simple rumeur a été finalement rendue officielle. L’ancien animateur de Bonswa Kretyen et Kretyen sur Alléluia a rendu son tablier. A travers un post Facebook, Karl Foster a annoncé publiquement ce matin de 14 novembre sa décision de ne plus servir la station qu’il a si remarquablement menée depuis son lancement officiel en novembre 2012. « Ce n’était pas une décision facile à prendre, après cinq années pendant lesquelles j’ai donné une orientation à la radio. Mais un contexte compliqué et la tournure de la collaboration m’ont contraint à démissionner, pour mon bien et celui de la radio« , peut-on lire dans un message posté par le journaliste sur sa page Facebook.

L’image contient peut-être : 1 personne, texteEn effet, Karl aurait remis sa lettre de démission le 20 septembre dernier, soit deux mois avant la tenue du Gala d’anniversaire et de remise des Prix Alléluia FM. « Je ne suis plus habilité à parler des Prix Alléluia FM et du gala d’anniversaire. Toute communication sur l’événement est désormais laissée à la discrétion des responsables de la radio« , poursuit Karl. Dans cette note, le concerné précise qu’il n’est non seulement plus le responsable de programmation de Alléluia FM, mais aussi qu’il ne gère plus les correspondances de la radio depuis sa décision.

En remerciant les bénévoles de la radio, les différents acteurs du milieu évangélique qui ont collaboré avec lui pendant ces années, le PDG de la radio, Patrick Moussignac pour la confiance placée en lui, Karl Foster remercie aussi sa femme qui l’a assisté dans toutes ses activités.

L’instigateur des « versets récents » laisse la radio avec la satisfaction d’avoir mené, dit-il, une radio évangélique qui encourage le débat public dans le milieu chrétien, qui fait la promotion de la tolérance et de l’amour.

Quelques mois après ses émissions d’essai en 2012, la station de Pétion-ville avait bénéficié des services de Karl Foster Candio à son âge de début et a contribué à une très grande promotion de la musique évangélique haïtienne. Ce qui lui a valu et lui vaut encore sa grande popularité.

Ancien rédacteur en chef de Ticket Magazine et ex-animateur d’émission évangélique à Magik9 (Réveil Béni, Oh My God), Karl, avant de rejoindre l’équipe de Alléluia FM, avait collaboré avec plusieurs organisations internationales entre 2010 et 2012. Il est aussi depuis fin 2015 responsable de communication dans une fondation haïtienne. L’homme de radio n’ a fait aucune mention si on le retrouverait ailleurs sur la bande FM.

Pour l’heure, la radio n’a fait aucune révélation sur le remplaçant de Karl Foster Candio à la direction de programmation de Alléluia FM. Quant à lui, il annonce qu’il continuera à servir le secteur chrétien à travers d’autres projets. sc/: B-atitid

1 241 vues
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Société

Le célèbre chanteur haïtien Boulo Valcourt est mort

Published

on

Capture d’écran | Boulo Valcourt sur scène lors d'un spectacle

Le célèbre chanteur, interprète, compositeur haïtien Boulo Valcourt est décédé ce vendredi 17 novembre 2017 à l’âge de 71 ans. Des suites d’une maladie courageusement supportée, il était hospitalisé à New-York aux États-unis depuis plus de trois mois.


Gwo chantè, entèprèt, konpozitè ayisyen Boulo Valcourt mouri jodi 17 novanm 2017 la nan vil Nouyòk nan peyi Etazini. Li mouri a laj de 71 lane, Boulo te malad, li te etène lopital etazini depi twa mwa.

Tout ekip Juno7 la prezante senpati ak kouraj a fanmi zanmi ak pwòch defen an e tout lòt moun ki afekte ak dèy sila.

923 vues
Continue Reading

Actualités

Diplomatie : Les Haïtiens pourront rentrer au Rwanda sans visa

Published

on

Pour développer le tourisme d’affaire et attirer le maximum de visiteurs dans ce pays, le Rwanda vient de supprimer les visas d’entrée à tous les pays du monde entier, a compter du premier janvier 2018. Il n’y aura plus besoin de visa pour entrer dans ce pays de l’afrique de l’est. Une mesure qui va favoriser les touristes qui souhaitent y séjourner, surtout dans le cadre du tourisme d’affaire.

Cette décision intervient après celle prise par les autorités de Kigali d’exempter de visa dans le cadre de la réciprocité les ressortissants de la République centrafricaine, du Tchad, du Bénin, du Sénégal, de la Guinée, du Ghana, de l’Indonésie, de Haïti ,des Seychelles et de Sao Tomé et Principe.

Les ressortissants des pays de la communauté est-africaine, de la République démocratique du Congo et des états de l’Afrique orientale et australe, n’auront pas besoin de visa pour séjourner sur le sol rwandais sur une période ne dépassant pas trois mois.


[An kreyòl]: Nan lide pou fè sektè touristik la devlope pi byen epi pou rale plis vizitè, peyi Rwanda ki touve’l nan kontinan afriken an (presizeman nan Afrik Lès). Otorite yo nan peyi sila deside retire tout restriksyon sou zafè viza pou yon moun rantre nan peyi sa a pati premye janvye 2018 kap vini la.

Ayisyen se youn nan nasyon ki ap benefisye li, moun yo pap bezwen viza pou yo rete nan peyi sila nan yon ti tan ki pa depase 3 mwa.

7 265 vues
Continue Reading

Annonces

Juno7 souhaite le meilleur à Mimose Beaubrun «Manzè» pour son anniversaire.

Published

on

«Aujourd’hui c’est mon anniversaire de naissance; j’ai 61 ans. Et savez-vous que je suis toujours en construction! Aujourd’hui, une fois encore, je m’engage librement à vous donner le meilleur de moi-même, c’est ma façon de donner du sens à ma vie. J’offre à chacun de vous mon amitié. C’est le souhait que je me fais à moi-même», a-t-on lu ce matin sur la page facebook officiel de Boukman Experience, une déclaration de Mimose P. Beaubrun.

Manzè de son nom d’artiste, chanteuse et co-fondatrice du groupe à tendance racine  ‘’Boukman Eksperyans’’, est née au Nord-est du pays plus précisément à Ouanaminthe. Elle a fait des études Universitaires à la Faculté d’Ethnologie et a obtenu un diplôme en Anthropologie sociale et culturelle.

Femme à plusieurs chapeaux, Mimose s’engage à promouvoir la Culture haïtienne tant par la musique que par ses livres. En 1998, elle s’est lancée dans l’écriture, «Nan Dòmi : le récit d’une initiation vaudou», entre autres des livres qu’elle a publié. Chercheuse de terrain indépendante, Mimerose reste en contact avec le milieu haïtien et maintient un lien étroit avec le monde de la musique et du vodou.

Son expérience inclut un travail de recherches et, dans le domaine musical, les différentes tendances de la musique « Rasin » dans l’ensemble du territoire haïtien… En 2002, Elle a reçu officiellement son certificat d’Ambassadrice de bonne volonté pour la paix et le développement, en honneur de son inlassable effort pour promouvoir l’amour, la paix, le respect et l’unité à travers la musique qui transcende toute barrière culturelle.

Manzè prêche toujours un message de sensibilisation « Nous sommes un seul esprit et une pluralité de cultures. Notre mission est de motiver chaque être humain à sentir la nécessité et l’urgence de contribuer avec respect et paix à l’édification d’un monde nouveau. », un message qu’elle lance partout.

Toute l’équipe de Juno7 lui souhaite du bonheur en ce jour.

822 vues
Continue Reading
Advertisement

Suivez-nous sur Twitter

Top de la semaine

error: Content is protected !!