Connect with us

Sports

CM 2018 : Et si ça arrive, Pérou disqualifié, l’Italie repêchée

Published

on

Crédit photo : Libération

Quatre fois champion du monde, l’équipe italienne a été écartée du plus prestigieux événement planétaire après avoir essuyé une courte défaite en Suède (0-1) et était incapable de renverser la situation au match retour à San Siro(0-0).Qui donne suite à une première non-qualification de la Nazionale depuis 1958. Une information incroyable circule depuis quelques jours dans le monde et fait savoir que la Squadra Azzurra a un petit espoir pour être repêchée à la place du Pérou. Humour ou pour de vraie ? Vont-ils bientôt sécher leurs larmes ? Explications 

Selon le journal péruvien El Libero, le Pérou qui s’était débarrassé de la Nouvelle-Zélande en barrages pourrait ne pas voir la route qui mène en Russie suite à des problèmes d’ingérence de son gouvernement qui souhaiterait rattacher la Fédération Péruvienne de Football à l’état à travers une loi, pratiques interdites par la FIFA qui peuvent avoir pour conséquence une disqualification des Incas pour le mondial si la loi venait à être promulguée. 

Après cette fameuse information du journal péruvien, les amoureux du ballon rond pensent à un possible repêchage de la sélection italienne. Selon le journal italien Corriere Dello Sport, l’équipe transalpine ne serait pas placée parmi les favoris pour un repêchage, il pourrait s’agir de la Nouvelle-Zélande, l’adversaire du Pérou en barrages, du Chili, l’équipe la mieux classée derrière le Pérou lors des éliminatoires de la zone AMSud. Le journal continu pour dire que l’Italie disposerait d’une côte de 50/1 pour être le remplaçant au pied levé de la sélection péruvienne l’été prochain. 

L’Italie au mondial et si ça arrive ? Peut-être que le monde du ballon rond cria au scandale. À suivre 

1 838 vues
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Sports

Ils sont nés pauvres et devenus riches grâce au football

Published

on

Ils roulent dans des voitures très chères, ils habitent dans des maisons luxueuses, souvent ils font des dons aux plus démunis, ils voyagent partout dans le monde et sont devenus des stars, et pourtant plusieurs d’entre eux ont eu des vies difficiles. Grâce au football, ils ont lutté de façon positive pour réussir dans la vie et aujourd’hui ils sont devenus très riches. Plusieurs d’entre eux ont un passé très semblable, l’agence Juno7 vous fait un zoom sur neuf  footballeurs très connus de la planète. 

Alexis Sanchez: Aujourd’hui il joue à Arsenal, et pourtant il a eu une vie difficile dès son plus jeune âge. En grandissant son père a disparu de sa vie comme un coup d’éclair, laissant sa mère dans la bataille. C’est la raison qui a poussé sa maman à travailler en tant que femme de ménage. Ce boulot qu’effectue la mère d’Alexis ronge le cœur de l’international chilien, pendant son enfance il est allé travailler dans un Car Wash pour aider sa maman. Il a travaillé dur pour réussir sa vie et aujourd’hui son travail a porté fruit, il joue à Arsenal après avoir passé un certain temps à Barcelone. Il a même révélé que sans le foot il pourrait travailler dans des mines de son pays.

Roberto Carlos: En Haïti on le surnomme Bob Carlos ,il a remporté trois titres de LDC avec le Real. Lorsqu’il portait les couleurs de la maison blanche et de l’équipe du Brésil on pensait c’est un millionnaire-né ,pourtant il a bossé très dur pour réussir sa vie. Pendant son enfance il travaillait dans un champ de canne à sucre. Le joueur brésilien est resté positif malgré la misère qui faisait rage au quartier De Los Caňos De Meca et aujourd’hui il est un icône pour le Brésil.

Angel Di Maria: Son père travaillait dans une mine de charbon dans des conditions difficiles. Di Maria frappait de la pauvreté pendant son enfance, mais ça ne l’a pas empêché de croire en ses rêves. Il aimait le football et ses parents avaient fait tous les efforts possible pour acheter des équipements sportifs pour le joueur parisien, aujourd’hui les sacrifices de ses parents ont eu des répercussions positives. Di Maria a porté les couleurs de la sélection d’argentine et joué dans des clubs européens (Real,United,PSG) et est devenu riche.

Ronaldo: Le brésilien Ronaldo est né à Bentolibero,un quartier très pauvre du Rio de Janeiro. Il a reçu son premier ballon de foot lors d’une soirée de Noël, à l’époque il avait quatre ans. Ronaldo a raté un entraînement d’essai (stage) à l’équipe de Flamengo à cause de l’incapacité de ses parents pour payer les trajets de bus pour leur fils. Il n’a pas baissé les bras,en 1993 à l’âge de 17 ans il a signé son premier contrat à Cruzeiro et depuis il a remporté la coupe du monde avec le Brésil,il est devenu ballon d’or,il a porté les couleurs du Real et du FC Barcelone.Il est devenu riche,son fils ne ratera jamais un stage à cause des frais pour payer un bus de transport.C’est ça la vie.

Zlatan Ibrahimovic: Il avoue avoir une vie pénible,sa mère le battait tout le temps,son père était devenu alcoolique.Zlatan que vous connaissez aujourd’hui est issu d’une famille pauvre ayant beaucoup souffert dans la misère.

Son passé reste comme une cicatrice pour lui,il a demandé à sa femme de toujours garder le réfrigérateur pleine de nourriture pour que ses enfants ne se sentent jamais privé de nourriture, comme lui il a été dès son plus jeune âge.

Samuel Eto’o: Il est né à Douala un quartier très pauvre du Cameroun.Il a grandi dans une famille de six enfants ,et ses parents avaient des difficultés pour subvenir normalement aux besoins de ses six enfants.

Eto’o jouait pieds nus avec un ballon fait de sac plastique,son talent l’a permis à 16 ans d’aller au Real Madrid à la Castilla.Pendant son carrière,il a joué pour le FC Barcelone,l’Inter,la Sampdoria,en Russie.

Après la pluie c’est le beau temps,le camerounais laisse la pauvreté derrière lui et vit à présent dans le luxe avec sa famille.

Carlos Tevez: Il a grandi dans une pauvreté accrue.À cinq ans il a perdu son père qui a été assassiné par un groupe de gangster,sa mère est plongée dans la drogue.C’est grâce aux voisins de son quartier que l’argentin a eu de la chance de faire sa vie,ce sont eux qui les a pris en charge et aujourd’hui Tevez est millionnaire .Quoi de mieux de le féliciter pour  son grand courage.

Carlos Bacca: Son premier boulot était assistant d’un chauffeur de bus en Colombie,il avait la responsabilité de distribuer des tickets aux passagers et ramasser les argents,en Haïti on surnomme cette tâche “bèf chenn” .Il faut rappeler qu’il pêchait et vendait du poisson aussi.

C’est très tard à 22 ans qu’il a décroché le titre de footballeur professionnel.Après avoir touché son premier salaire,il a organisé un grand festin chez lui et a invité ses amis et familles pour dire au revoir à la misère.D’assistant d’un chauffeur en passant par pêcheur de poisson,aujourd’hui il est devenu footballeur.Rien n’est impossible pour celui qui croit.

Cristiano: Il est issu d’une famille modeste,d’un père alcoolique qu’il a perdu très tôt.On voit CR7 dans des voitures luxueuses,on le voit souvent remporter des ballons et souliers d’ors,mais sa vie n’était pas si belle dans le passé,la pauvreté faisait rage dans sa famille.Pour ne pas réfléchir avec la misère,son passe temps était d’aller jouer avec ses amis .

Petite anecdote:La star portugaise n’était même pas censé voir la vie,sa mère a avoué avoir tenté d’avorter deux fois lorsqu’elle portait Cristiano ,en craignant de ne pas pouvoir subvenir aux besoins de son fils.Bondye pi fò CR7 est bien né et aujourd’hui il est millionnaire et fait les beaux jours du Real.

On a fait ces recherches rien que pour vous montrer qu’il n’est gravé à aucun endroit(pas même dans votre acte de naissance) disant que les gens pauvres doivent mourir dans la misère.Ces neuf footballeurs sont des exemples vivants ,vous chers internautes qui battez pour vos ambitions ,gardez toujours la positivité,car l’ambition n’a pas d’âge il ne faut jamais se renoncer.

932 vues
Continue Reading

Sports

Foot – Liga espagnole : Madrid envoie un signal pour le 23 décembre

Published

on

5-0 c’est le score infligé par le Real Madrid à l’équipe sevillane. La messe était déjà dite avant la pause, puisque les coéquipiers de Cristiano ont désossé le FC Séville en l’espace des 40 premières minutes de la rencontre. Il faut souligner le doublé de CR7 . Les fans parlent déjà au sujet du classico et restent confiant que l’équipe madrilène va remporter ce duel le 23 décembre face à son ennemi juré le FC Barcelone. Après ce 5-0, l’adrénaline commence à monter et ça se fait remarquer dans le bar où j’ai assisté le match.

9h45 du matin, dans un bar de la capitale haïtienne, les amoureux du football ont déjà pris place pour assister à ce choc tant attendu. Avant le début du match, l’espace était déjà comblé et ils ont commencé à se disputer

“Cristiano ap fon triple pou fete senkyèm balon dò li a”

“Monchè ekip Séville sa frekan wi, ou pa wè janl te fè 3-3 ak Liverpool

“Ou kwè Real pata fon nil epim ta bat demen poum di yo babay nicole”

“Retire kòw la, e defèt ou vin veye”  

J’assiste à des commentaires de part et d’autre.10h, les 22 acteurs ont déjà foulé la pelouse, c’est le moment tant attendu “pa gen wout pa bwa se jwe pou genyen” 

Trois minutes après le coup d’envoi, Nacho permet à son équipe de mener au score, en observant le public, j’entend quelques bravos et des commentaires.

“1-0 cheri, ipokrit yo sezi “

“M poko ka kontan mwen sonje Séville fas Liverpool” lance un autre madrilène très serein.

“Li bonè toujou sa fè nou pa fout tann olye nap jebede konsa” déclare un fan du Barça avec son maillot barcelonais flanqué du numéro 10.

Le Real multiplie les attaques, l’assaut était trop fort pour le FC Séville qui a fini par craquer, et du même coup Cristiano a profité pour marquer à la 23è et marqué son doublé personnel huit minutes après sur penalty, il compte désormais quatre pions au niveau de la statistique du classement des buteurs. Le match était 3-0 après seulement  trente minutes.

“Aaah pa gen match” lance un fan barcelonais

“Tchuips sa tenten sa yo te vin regle la”se plaint une autre

Pour répondre à ces barcelonais,un madrilène se rétorque: “pou ki nou pa al ede madanm nou lave vèsèl, jodia e samdi wi,e defèt nou tap tann”. 

C’était vraiment une ambiance intéressante qui régnait dans ce petit bar et pendant ce temps là, la rencontre continue de se dérouler.

Dépassé par les événements après 3-0, on voyait mal comment le FC Séville pourrait revenir au score, au lieu de cela c’est Madrid qui continu son festival, à la 39é Kroos vient d’enfoncer le clou en marquant le quatrième but de la rencontre.

C’est Noël et c’est pas interdit d’en profiter quand Tonton Noël Séville fait des cadeaux, le jeune arrière droit Achraf Hakimi a eu son cadeau de but, en marquant son premier but synonyme du cinquième et dernier but du match. Benzema est resté timide et n’a pas profité. Dans le bar, la grogne et la joie se font sentir

“Anmweee nou pran k*** yo”

*Le Real reste toujours le Real même en temps de disette ti tonton”

“Nou jwenn Séville ba nou piyay,Tottenham ki konn bout nou”

“Cris la fèmen bouch yo,ou kwè Barcelone pa ta pèdi demen” 

Toujours la même ambiance deroulait dans ce bar après la pause. La salle est un peu vidée, les fans barcelonais se font rare et laissent l’espace aux madrilènes.Tout au long de la deuxième période le Real n’a pas forcé son talent, Séville incapable de marquer et le score reste inchangé au tableau d’affichage.

Provisoirement cette large victoire permet au Real d’occuper la troisième place à cinq points de retard sur le leader Barcelonais qui jouera demain contre Villareal. Les protégés de Zidane vont jouer la coupe du monde des clubs (demi-finale) mercredi prochain, contre Al Jazira Club ou Urawa Red Diamonds. Selon les fans haïtiens, CR7 et ses partenaires vont remporter le titre et ensuite ils vont battre le Barça le 23 décembre.

Pour Chris Allan Point du jour, passionné du Real, il n’a pas caché pour dire que “L’équipe madrilène a envoyé une nouvelle”, pour d’autres c’est de la confiance et “se yok pou pè”. Qui vivra verra ce qui va se passer le 23 décembre. L’agence Juno7 n’est pas Georges le poulpe, on ne peut pas prédire sur le 23 décembre. À suivre

650 vues
Continue Reading

Sports

Florentino Perez : « Il aurait plus de facilités pour gagner le Ballon d’Or »

Published

on

Partir pour le PSG lors du mercato estival contre la somme de 222M €, le buteur brésilien reste tout de même dans les plans de l’équipe madrilène et ces derniers jours les informations ont révélé que Neymar pourrait signer à la maison blanche dans un futur proche.

Hier, pendant la cérémonie de la remise du trophée Ballon d’Or, le club espagnol par la voix de son puissant président, Florentino Perez a accordé une petite interview au micro de la Cadena Ser :

“Tout le monde sait que je voulais recruter Neymar, un joueur qui, s’il était au Real Madrid, aurait plus de facilités pour gagner le Ballon d’Or. Le Real est un club qui donne ce dont a besoin un grand joueur” 

Le message du président est clair comme de l’eau de coco, si la star brésilienne veut gagner le Ballon d’Or tant espéré, qu’il vienne à la maison blanche.

Une déclaration qui vient d’alimenter les rumeurs de départ du brésilien. Reste à savoir quelle décision va prendre l’intéressé dans les années à venir.

473 vues
Continue Reading

Top de la semaine

error: Content is protected !!