Connect with us

Actualités

Financement des partis politiques : 6,6 millions de gourdes par mois pour le PHTK

Published

on

Les partis politiques les plus représentatifs vont percevoir plus de 6.6 millions de gourdes par mois de l’Etat haïtien et près de 100 mille gourdes pour les moins représentatifs.

Le comité de suivi pour le financement et l’institutionnalisation des partis politiques a présenté son rapport, mercredi, au président de la république, qui l’a approuvé. Lors d’une rencontre avec la presse, ce jeudi 30 novembre 2017, les membres du comité de suivi ont fait état d’une série de 12 recommandations incluses dans son rapport.

En effet, 3 ans plus tard la loi de 2014 sur le financement et le fonctionnement des partis politiques est en voie d’application. 1 pourcent des ressources internes du budget national va être distribuer aux partis politiques ayant des élus locaux et ou des représentants au parlement.

Selon le rapport du comité de suivi, 58 partis sur près de 160 sont éligibles pour recevoir le financement, a fait savoir Mathias Pierre qui représente le parti LAPEH au comité.

Les 13 partis ayant le plus d’élus recevront entre 1 et 6.6 millions de gourdes tous les mois. Dans cette liste on retrouve en tête le PHTK avec 2173 élus. Le parti au pouvoir est suivi des partis tels que : Verite, KID, AAA, Bouclier, OPL, Fanmi Lavalas, INITE et Pitit Dessalines. C’est le RDNP qui occupe la 58e place sur grande liste avec 0 élus.

Si l’on reproche aux partis politiques d’être actifs que lors des périodes électorales, c’est en parti faute de moyens de fonctionnement. Maintenant qu’ils vont percevoir des millions de gourdes des deniers publics feront-ils mieux qu’avant ? Existent-il des mécanismes de contrôle des dépenses de cet argent ? Le comité de suivi propose la création d’une structure mixte pour assurer l’interface. Nous proposons que le CRIPP (centre pour le renforcement et l’institutionnalisation des partis politiques) soit composé de trois (3) représentants de l’Etat et quatre (4) représentants de partis politiques pour assurer l’interface, a fait savoir Mathias Pierre.

Les autres recommandations incluses dans le rapport invitent à l’amendement de la loi de 2014. Le comité souhaite, notamment, la création d’autres incitations financières. En particulier, pour assurer une plus large participation politique des femmes et le regroupement entre les partis.

Davidson SAINT FORT
davidsonsaintfort@gmail.com

6 377 vues
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Actualités

Jovenel Moïse participe au sommet de « One Planet Summit » à Paris

Published

on

Le président Jovenel Moïse et la première dame Mme. Martine Moïse | photo archive

Sous l’invitation de la France, des Nations unies et de la Banque mondiale, des représentants de plusieurs pays doivent rencontrer le 12 décembre à Paris pour prendre part au « One Planet Summit ».

Le chef de l’État, en compagnie d’une délégation quitte le pays ce samedi pour participer à ce sommet.

« One Planet Summit » s’inscrit dans l’agenda et la logique de la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Il s’attache particulièrement aux questions de financement des actions climat et à l’alignement des flux financiers qui permettront d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris aussi bien en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre que de protection des populations face aux conséquences du dérèglement climatique.

Le sommet sera principalement consacré à la mobilisation de financement pour faire avancer des projets concrets, dans tous les domaines de la lutte contre le changement climatique : énergies renouvelables, transports propres, agriculture, bâtiments et villes durables, protection des populations face aux impacts du changement climatique.

Au menu de son déplacement, le président de la république profitera de son séjour en France pour discuter avec son homologue Emmanuel Macron le lundi 11 Décembre à l’Elysée.
Des rencontres bilatérales seront tenues aussi avec la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie, Michaëlle Jean, et la directrice générale de l’UNESCO, Aurey Azuley.

La délégation qui accompagne le chef de l’Etat à Paris est composée entre autres de certains entrepreneurs haïtiens, des ministres des Affaires étrangères, de l’Environnement, et du Commerce.

1 336 vues
Continue Reading

Actualités

La Sénatrice Dieudonne Luma Etienne veut combattre la violence faite aux femmes

Published

on

By

Ce Mercredi 6 Décembre 2017, la Commission Equité de Genre du Sénat de la République d’Haïti, présidée par l’Honorable Sénatrice Dieudonne LUMA ETIENNE a organisé un « Cocktail artistique » à l’Hôtel Marriott.

Cette activité autour du thème « Ak la lwa, nap konbat vyolans sou fanm ak tifi » fait suite à la journée internationale contre la violence faite aux femmes, une journée de réflexion et de mobilisation destinée à combattre toutes les formes de violences dont les femmes font objet.

Dans une stratégie qui se veut beaucoup plus sensibilisatrice et intégratrice, cette soirée, symbolisée par la couleur orange, a été marquée par une programmation au cours de laquelle des femmes artistes ont offert collectivement une composition musicale contre la violence systématique faite aux femmes. En outre, différentes femmes artistes ont livré une performance individuelle live suivie d’une série de témoignages de rescapées de violences sexuelles.

Dans leur intervention, les différents représentants d’Ambassades, la Ministre à la condition féminine et des droits de la Femme, Madame Eunide INNOCENT, la Sénatrice Dieudonne LUMA, le Sénateur Jean Marie Junior SALOMON, la première Dame de la République, Madame Martine MOISE, tous ont promis de travailler côte à côte pour faire face aux diverses pratiques violentes faites aux femmes et de lutter pour une société où les droits des femmes seront respectés et appliqués.

En effet, cet évènement clôturant les 16 journées d’activisme, suscitera également une synergie d’action des trois pouvoir de l’Etat et de la société civile en faveur de la lutte contre la violence basée sur le genre pour une société plus juste et plus inclusive.

 

564 vues
Continue Reading

Actualités

Jovenel Moïse a distribué des équipements dans le nord-ouest pour les infrastructures routières

Published

on

Le président de la république M. Jovenel Moïse, dans sa tournée dans le département du nord-ouest a profité de superviser les équipements et les travaux en cours. 

Les équipements seront utilisés pour améliorer les infrastructures routières du département du nord-ouest qui ont été touchées par les inondations, le chef de l’état dans son discours invite la population de l’aider à contrôler les matériels. 

« Ce sont des équipements neufs, alors je vous demande de m’aider à surveiller et contrôler les matériels pour qu’on les utilise seulement au service de l’état, pour réparer et percer des routes dans le département » a déclaré le président Jovenel devant le publique.  

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 241 vues
Continue Reading

Top de la semaine

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :