Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

André Michel rejette d’un revers de main la demande de l’OEA

Des voix s’élèvent pour dénoncer la proposition des émissaires de l’organisation des États Américains demandant à l’opposition de faire machine arrière dans son combat pour renverser Jovenel Moïse, accusé de corruption, entre autres.

L’homme de loi André Michel, porte-parole du Secteur dit démocratique et populaire a, lui aussi, rejeté d’une revers de main cette demande. « Les Haïtiens ne recevront pas d’ordre de l’OEA. Le secteur démocratique ne recevra pas d’ordre de l’OEA » a-t-il twitté ce jeudi matin indiquant que l’opposition ne se rétractera pas dans cette lutte.

« La cour des comptes a confirmé la participation de Jovenel Moïse dans la dilapidation des fonds PetroCaribe. Jovenel Moïse doit démissionner afin qu’il comparaisse par devant la justice » a-t-il souligné.

Même son de cloche du côté de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) qui a non seulement rejeté la proposition de cohabitation de cette délégation mais a également rappelé que le président Jovenel Moïse fait partie du problème et non de la solution.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Plus de contenu