Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Ariel Henry lance un appel à l’unité «pour reconstruire la vie» dans les zones touchées

Ariel Henry lance un appel à l’unité «pour reconstruire la vie» dans les zones touchées

Le premier ministre Ariel Henry lance un appel à l’unité « pour reconstruire la vie » dans les zones touchées par le tremblement de terre du 14 août dernier.

Le chef du gouvernement, Ariel Henry, s’est adressé à la nation ce mercredi 18 août dans la soirée pour faire le point sur la situation du pays 4 jours après ce tremblement de terre qui a saccagé trois départements. En cette occasion, il a lancé un appel à la solidarité au peuple haïtien. Une voie à suivre, selon lui, pour faciliter la reconstruction de la « vie » dans les départements touchés par ce cataclysme.

Il assure que les premiers secours sont arrivés dans les zones touchées. « Reconstruire la vie des habitants des Nippes, du Sud et de la Grand ‘Anse après une si terrible catastrophe naturelle reste et demeure l’objectif qui guidera toujours nos actions et des efforts de reconstruction n’auront de résultats que s’ils s’inscrivent sur une base de solidarité pour mettre Haïti au centre de nos intérêts premiers », a-t-il dit.

Juno7 Pub

La catastrophe un prétexte pour nous unir

« Les jours qui sont devant nous seront difficiles et pénibles. Mettons nous tous ensemble et trouvons notre unité de peuple dans un même élan de fraternité pour creuser la voie de l’avenir et de l’espoir », a dit le chef de la primature Ariel Henry qui croit que « nous devrons nous mettre ensemble pour agir et rebâtir le pays. »

La catastrophe naturelle est, pour lui, un moment particulièrement idéal pour faire la solidarité. « Ce n’est plus le moment de laisser transparaître nos divergences. Engageons nous dans des discussions constructives pour qu’ensemble nous volions au secours de notre prochain. Haïti d’abord », a-t-il poursuivi soulignant que la catastrophe est une opportunité unique pour emprunter un nouveau chemin.

« Le pays fait face à une urgence humanitaire, Haïti est à genoux »

« Le tremblement de terre qui a dévasté une grande partie de la zone Sud du pays prouve une nouvelle fois notre fragilité et notre limite », a rappelé M. Henry qui a renouvelé ses sympathies aux victimes et à toute la population des départements du Sud, des Nippes, de la Grand ‘Anse.

Certains de nos compatriotes se trouvent encore sous les décombres, une triste réalité, a fait remarquer le PM qui rappelle avoir survolé toute la zone affectée pour mesurer l’ampleur des dégâts et constater l’énormité de la tâche.

« Des équipes de sauveteurs haïtiens et étrangers sont encore à pied d’œuvre, d’autres compatriotes affrontent les intempéries, ne pouvant nourrir leurs enfants, se créant des abris de fortune ou dormant carrément à la belle étoile. Les bâtiments et les infrastructures ont gravement souffert (des hôtels, des hôpitaux, des églises, écoles, péristyle, édifices publics) ont subi des dégâts importants ou sont détruits », s’est-il plaint.

Des actions déjà entreprises pour aider les sinistrés

Des équipes du centre national d’équipement, du Fonds d’assistance économique et social, du MTPC sont déjà sur le terrain, a dit le premier ministre qui précise avoir passé des instructions pour assurer la sécurité des convois sur la route depuis Martissant jusqu’aux zones touchées par le séisme.

Aussi, pour une meilleure coordination de l’aide, il précise avoir décidé de centraliser tous les dons qui nous sont offerts à la direction de la protection civile. “Un groupe de travail ad hoc incluant la société civile et le secteur privé va être constitué dès aujourd’hui pour administrer avec la plus grande transparence et avec une très grande rigueur tous les dons en espèces et nature, matériels et équipements, mis à la disposition des victimes” a dit le chef du gouvernement.

« Il ne s’agit pas de tout concentrer entre nos mains, mais uniquement de coordonner les interventions des uns et des autres pour une meilleure distribution de l’aide », s’est-il défendu.

Les besoins urgents des sinistrés sont, entre autres, abris provisoires, de l’eau, de soins médicaux. C’est à ces problèmes que le premier ministre Henry veut s’adresser immédiatement. Il a donné la garantie que l’équipe gouvernementale s’active pour déblayer les routes pour acheminer l’aide aux sinistrés.

Ariel Henry lance un appel à l’unité «pour reconstruire la vie» dans les zones touchées

En savoir plus:

19 août 2020: un naufrage à l’île de la Tortue a fait plus de 17 morts

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu