Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Arrestation de deux individus, présumés membres du gang de Kempes à Bel-Air

Arrestation de deux individus, présumés membres du gang de Kempes à Bel-Air
Getting your Trinity Audio player ready...

Arrestation de Jimmy Févil et Pierre Roberto, deux présumés membres d’un groupe armé à Bel-Air dirigé par Kempes.

Dans une vidéo rendue publique ce jeudi 11 mai 2023, la police nationale d’Haïti a annoncé l’arrestation de Jimmy Févil et Pierre Roberto, deux individus qui seraient impliqués dans le trafic d’armes et de munitions au profit du gang de Bel-Air dirigé par le nommé Kempes. Le premier a été arrêté à Turgeau tandis que le second a été appréhendé à Delmas 32 après une filature.

En effet, Jimmy Févil a été arrêté à Turgeau avec en sa possession un pistolet 9mm lors d’une fouille des agents de la PNH. Pour se défendre, l’individu a déclaré qu’il avait cette arme en sa possession pour se défendre. Il a indiqué qu’il a acheté ce pistolet au prix de 10 000 gourdes.

Par ailleurs, dans le cadre d’une enquête de la police, des informations ont révélé qu’il est un membre actif du gang de Kempes, a indiqué l’institution policière. La PNH a aussi ajouté que les évidences ont prouvé que l’individu est effectivement impliqué dans le trafic d’armes.

A la suite de l’approfondissement de l’enquête par la DCPJ, Jimmy Févil a dénoncé Pierre Roberto. Selon la PNH, l’individu a déclaré qu’il est de connivence avec Roberto dans le trafic d’armes.

Pierre Roberto arrêté après une filature

La PNH a procédé à l’arrestation de Pierre Roberto à Delmas 32. Pendant l’arrestation, des agents de l’ordre ont découvert plusieurs matériels illégaux et une somme d’argent évaluée à 4 millions de gourdes. L’accusé à rejeté toutes les accusations l’impliquant dans le trafic d’armes et de munitions.

Pierre Roberto a déclaré aux policiers qu’il n’était pas au courant que Jimmy Févil est un membre du gang de Kempes. Il a précisé qu’il faisait affaires avec lui dans la vente des téléphones et appareils technologiques. “M pa okouran de sa, m pa konnen l lontan. M pa t janm okouran ke l te nan anyen ki dwòl. Se la m vin konsa pandan y arete m”, a-t-il dit.

La police promet de continuer à travailler pour traquer les individus impliqués de près ou de loin dans des actes de banditisme notamment les individus qui fournissent des munitions aux groupes armés.

Arrestation de deux individus, présumés membres du gang de Kempes à Bel-Air

En savoir plus:

11 mai 1994 : Les militaires désignent Emile Jonassaint, président provisoire d’Haïti

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Lionnel Lazarre, ancien coordonnateur général du Synapoha, installé comme porte-parole adjoint de la PNH. Lionnel Lazarre a été...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le Premier ministre Garry Conille et le Conseiller présidentiel Louis Gérald Gilles ont visité l’Hôpital Général après que...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... La PNH déclare la fin de la récréation pour les gangs et reprend le contrôle de l’Hôpital Général....

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Ce lundi 1er juillet 2024, des gangs armés commencent à la démolition du Commissariat de Gressier Les gangs...