Connect with us

Actualités

Artibonite : la population de Bayonnais construit un pont dont le coût est évalué à 17 millions de gourdes sans intervention de l’État haïtien

Published

on

Artibonite : la population de Bayonnais construit un pont dont le coût est évalué à 17 millions de gourdes sans intervention de l'État haïtien 28
MG Motors 720

Sans un centime de l’État haïtien, la population de Bayonnais, 3e section des Gonaïves, s’est dotée d’un pont en béton. Le coût du projet, démarré en 2018, s’élève à 17 millions de gourdes. La structure mesure 6 mètres 30 de large et 28 de long.

Inauguré le 28 juin dernier, ce projet a été piloté en sept mois par des Ingénieurs sans frontières basés aux États-Unis. L’ouvrage permettra non seulement de fluidifier le transport dans la région mais permettra également aux paysans d’écouler leurs produits en toute quiétude même en saison pluvieuse.

Avec une contribution minimale de 25 gourdes de chaque Bayonnaisien (ne), les responsables du projet ont rassemblé 4 millions 320 mille 971 gourdes dans un premier temps, soit 26% du coût total du projet. Les 12 millions de gourdes restant proviennent des dons de particuliers vivant à l’extérieur.

Wallace Manassé, représentant du Conseil d’administration de section communale (CASEC) de Bayonnais, a déclaré que l’aboutissement d’un tel projet est le fruit du travail de la population. «Sans un centime de l’État haïtien, la population de Bayonnais et quelques amis étrangers ont collecté 17 millions de gourdes pour la construction de ce pont». D’ailleurs, près de 1 000 citoyens ont été mobilisés en tant que main-d’œuvre pour la construction de l’ouvrage.

Actionnel Fleurisma, président de l’Organisation de la force chrétienne de Bayonnais (OFCB) a, pour sa part, salué la participation des amis de l’extérieur. Ces personnalités, selon ses dires, ont choisi de mettre leurs compétences aux services de la population. « Ce sont eux qui ont décidé d’élaborer le plan architectural jusqu’à l’exécution du projet», a-t-il souligné.

MG300

L’ingénieur en charge du chantier Kénold Décimus assure que ce pont respecte toutes les normes de construction. Pour garantir la sécurité des usagers, le pont a été bâti sur huit (8) pieux dont 2 culées, 6 intermédiaires, un soubassement de 1,5 m et un radier de 30 cm. 250 mètres cube de béton ont été coulés sur cette structure.

Emmanuel Pucot Paul

Innee Beauty Parlour

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,853 other subscribers

Archives