Connect with us

Politique

La halte dans l’assermentation des nouveaux conseillers électoraux est une opportunité à saisir selon le Sénat

Published

on

La halte dans l’assermentation des nouveaux conseillers électoraux est une opportunité à saisir selon le Sénat
MG300

La halte dans la prestation de serment des 9 nouveaux conseillers électoraux offre au pays une opportunité à saisir estime le Sénat de la République dans un communiqué.

Port-au-Prince, Haïti.- Cet empêchement, découlant de la décision des juges de la Cour de cassation de reporter sine die la prestation de serment des 9 nouveaux conseillers électoraux le 22 septembre dernier, offre à tous les acteurs la possibilité de rechercher une entente constructive autour de l’organisation des élections selon une lettre émanant du Sénat de la République et rendue publique ce vendredi 2 octobre 2020. Les 10 sénateurs encore en poste font appel en ce sens au patriotisme sincère et résolu des concernés afin de dégager un consensus a minima au nom de l’intérêt national.

Le Sénat de la République invite en ce sens tous les acteurs, protagonistes ou antagonistes, à faire une évaluation objective des données de cette conjoncture périlleuse et à emprunter rapidement la voie du dialogue. Une issue à la crise à laquelle le pays se trouve confronté est indispensable pour sortir du chaos écrit le Sénat de la République dans cette note de presse acheminée à la rédaction de Juno7. Le Sénat dit croire que le dialogue et la concertation constituent la seule voie susceptible de ramener au respect des règles du jeu démocratique, la stabilité politique, la paix sociale et la croissance économique.

Selon les 10 sénateurs, à côté des projets de réforme ou de révision constitutionnelle l’organisation d’élections se révèle fondamentale dans le contexte actuel. Le Parlement souhaite retrouver son plein effectif pour remplir sa mission de législation et de contrôle afin de rétablir l’équilibre des pouvoirs. Les collectivités territoriales recherchent également cette légitimité populaire dans le but de jouir pleinement de leur autonomie argumente le Sénat de la République.

Le Sénat dit être attentif et sensible aux opinions exprimées sur l’arrêté présidentiel du 18 septembre 2020 nommant les nouveaux conseillers électoraux. Malgré les controverses et les protestations autour de la nomination et l’installation sans avoir prêté serment, les pairs conscrits recommandent d’aborder la question avec sagesse et sérénité.

MG Motors 720

En savoir plus:

3 octobre 1879: dispersion du gouvernement provisoire formé après le départ de Boisrond Canal.

MG300
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,806 other subscribers

Archives