Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Attaques armées à Bel-air: plus de 13 personnes tuées, le RNDDH tire la sonnette d’alarme

Attaques armées à Bel-air: plus de 13 personnes tuées, le RNDDH tire la sonnette d'alarme

Attaques armées à Bel-air: plus de 13 personnes tuées, le Réseau National de Défense des Droits Humains appelle la  PNH à intervenir .

Port-au-Prince , Haïti .- A quelques minutes du palais national, des centaines de familles pleurent le départ de leurs proches assassinés par des gangs du G9 an Fanmi e Alye. Ce sont plus de 13  personnes qui ont été tuées à Bel-Air, le 31 mars et le 1er avril par ces gangs sous les yeux complices de l’État Haïtien.

Au moins 13 personnes tuées,  5  portées disparues, 4 blessés, 22 résidences privées et 3 maisons de commerce incendiées, tel est le bilan partiel des attaques armées enregistrées à Bel-Air,  le 31 mars et le 1er avril, selon un communiqué publié par le Réseau National de Défense des Droits Humains le 7 avril 2021.

“Les rescapés-es vivent dans une psychose de peur. Les institutions commerciales et scolaires ne fonctionnement pas. De nombreuses victimes se sont éparpillées sur des places publiques”, siganle le RNDDH dans ce communiqué. L’organisme de droits humains recommande à la PNH de “tout mettre en œuvre en vue de protéger la population de Bel-Air, de la défendre des assauts du G9 an Fanmi et Alye, de la sécuriser par tous les moyens et de mettre fin à ces attaques une bonne fois pour toute.”

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le  Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH)  rappelle que le quartier de Bel-Air a deja subi trois attaques
armées, toutes perpétrées par les mêmes gangs faisant partie du G9 an Fanmi e Alye.

“En effet, au cours des deux (2) dernières années, deux (2) massacres ont été enregistrés: du 4 au 8 novembre 2019, au moins vingt-quatre (24) personnes ont été assassinées à Bel-Air, Cinq (5) autres ont été blessées par balles. Vingt-huit (28) maisons ainsi que sept (7) voitures et quatre (4) motocyclettes ont été incendiées. Deux (2) autres maisons au moins ont été criblées de balles; du 27 août jusqu’au mois de décembre 2020, au moins trente-sept (37) personnes ont été tuées par balles dont sept (7) femmes.

Au moins douze (12) autres ont été blessées par balles. Quarante (40) voitures et huit (8) motocyclettes ont été incendiées, à côté des soixante-seize (76) maisons qui ont été soit vandalisées soit incendiées.”

En savoir plus:

Des membres du gouvernement vantent la fiabilité du processus d’enregistrement des citoyens

Advertisement. Scroll to continue reading.

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

Selon Pierre Espérance, défenseur de droits humains,”il n’y a pas eu d’affrontements au Bel-Air mais une attaque ciblée du G9″ Au cours de la...

Actualités

Opération à Village de Dieu: dans un communiqué, le RNDDH exige des” sanctions immédiates à l’encontre de tous ceux qui sont impliqués dans ce...

Actualités

Le Réseau National de Défense des Droits Humains, écrit au chancelier dominicain lui demandant protection au profit de Youri Chevry, arrêté en République voisine....

Actualités

RNDDH, CARDH, CE-JILAP condamnent l’arrestation arbitraire suivie de torture du juge de la Cour de Cassation Me Yvickel Dabresil. Le Centre d’analyse et de...