Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

La Banque mondiale évalue l’état de préparation de128 pays à recevoir en toute sécurité les vaccins COVID-19

La Banque mondiale évalue l'état de préparation de 128 pays à recevoir en toute sécurité les vaccins COVID-19

La Banque mondiale évalue l’état de préparation des pays dans le monde à recevoir en toute sécurité les vaccins COVID-19.

La Banque mondiale a annoncé, dans un communiqué en date du jeudi 18 mars, avoir collaboré avec les gouvernements, l’OMS, l’UNICEF, le Fonds mondial et GAVI pour évaluer l’état de préparation des 128 pays à revenu ou intermédiaire  à recevoir en toute sécurité les vaccins COVID-19.

Les résultats, selon la Banque mondiale, indiquent que le niveau de revenu et d’autres indicateurs économiques présentent une faible corrélation avec la préparation aux vaccins. Le rapport se concentre sur dix indicateurs clés, dont la chaîne du froid et la logistique, la priorisation de la population, la budgétisation, la formation du personnel de santé et la surveillance de la sécurité, entre autres.

“Les premiers résultats montrent que 85 % des pays ayant participé aux évaluations ont élaboré des plans de vaccination nationaux et que 68 % ont mis en place des mesures de sécurité, notamment des systèmes de notification des effets indésirables. Cependant, seuls 30 % ont élaboré des plans pour former le grand nombre de vaccinateurs qui seront nécessaires et 27 % seulement ont créé des stratégies de mobilisation sociale et d’engagement du public pour encourager les gens à se faire vacciner”, lit-on dans ce communiqué.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“De nombreux pays en développement sont en train de préparer des plans agressifs de fourniture de vaccins COVID19. Si la plupart des pays sont suffisamment bien préparés pour commencer à inoculer leurs populations, il reste d’importantes lacunes à combler de toute urgence pour que les déploiements de vaccination à grande échelle réussissent”, a déclaré Mamta Murthi, vice-présidente pour le développement humain à la Banque mondiale.

Compte tenu de l’hésitation préoccupante à l’égard des vaccins, poursuit la Banque mondiale, il est urgent d’élaborer des stratégies visant à susciter la confiance, l’acceptation et la demande de vaccins. Les pays touchés par des conflits et la fragilité (37 sur 128) ont obtenu des résultats inférieurs à ceux des autres pays pour presque tous les indicateurs.

En savoir plus:

Dialogue et élections: les États-Unis indiquent la voie à suivre à Jovenel Moïse

Advertisement. Scroll to continue reading.
Written By

Mari • Père • Frère • Jeune Entrepreneur • PDG et fondateur de l’Agence de presse juno7.ht • IVLP Alumni • "La vérité nous rendra libres"

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Santé

COVID-19: Haïti demande un autre vaccin à la place de “AstraZenaca” selon un communiqué du Ministère de la Culture et de la Communication. Le...

Santé

Le gouvernement haïtien rejette le vaccin AstraZeneca proposé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Selon des informations rapportées par le quotidien espagnol ,...

Actualités

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a proposé dimanche du «pétrole contre des vaccins» alors que son pays, qui fait l’objet de sanctions économiques touchant...

Économie

Covid-19 – éducation : une crise sans précédent en matière d’éducation en Amérique latine et les Caraïbes, selon la banque mondiale En raison de...