Connect with us

Brésil

Brésil: la mort d’un chef indien révolte le Haut-Commissariat de l’ONU

Published

on

Brésil: la mort d'un chef indien révolte le Haut-Commissariat de l'ONU 28
Image d'Illustration | Photo: Apu Gomes / AFP
Innee Beauty Parlour

En début de semaine, l’un des chefs de l’ethnie waiapi a été retrouvé mort dans une réserve située dans l’État d’Amapa, en Amazonie. Sur son corps maculé de sang, des marques de coups de poignards étaient visibles.

Pleurant la mort de leur dirigeant, les indiens habitant la région pointent du doigt des mineurs qui ordinairement, sont toujours convoités à l’idée d’envahir leurs terres pour exploiter leur réserve minière.

Selon le président du Sénat, Davi Alcolumbre, qui est originaire de la région, il s’agit d’une zone riche en minerais qui attire bon nombre de chercheurs d’or.

Réagissant à ce nouvel assassinat en Amazonie, non encore élucidé par les autorités, le Haut-Commissariat des Nations-Unies critique le gouvernement brésilien qui souhaite autoriser les activités minières dans les réserves indigènes.

Sa chef, Michelle Bachelet, dit qu’il s’agit d’un « symptôme inquiétant du problème croissant de l’empiétement sur les terres indigènes par des mineurs, des bûcherons et des éleveurs au Brésil ».

bongu j7

En ce sens, elle demande au gouvernement d’agir avec fermeté afin de stopper l’invasion des terres indigènes.

bongu j7

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,806 other subscribers

Archives