Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

La BRH organise un forum pour faciliter l’inclusion financière

La BRH organise un forum pour faciliter l'inclusion financière

La BRH organise un forum pour faciliter l’inclusion financière et renforcer la résilience des femmes rurales.

La banque de la République d’Haïti (BRH) et le comité de coordination pour l’inclusion financière ont lancé le Forum Femmes Rurales au Cap Haïtien, dans la cité Christophienne, autour du thème « Education et Autonomisation Financières: Renforcer la Résilience des Femmes ». Plusieurs personnalités, membres du Conseil d’Administration de la BRH, représentants de ministères sectoriels, et des femmes entrepreneures de la zone ont pris part à cette activité.

Selon la BRH l’organisation de ce Forum à l’intention des Femmes intervient dans un double contexte : d’abord, toutes les études récentes sur les impacts de la pandémie, notamment celles du Fonds Monétaire International, montrent que les Femmes figurent parmi les catégories les plus affectées par la crise sanitaire de Covid-19, d’où la nécessité de renforcer leur résilience à travers, entre autres, une bonne autonomie financière, il s’inscrit ensuite dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière (SNIF) dans le but de faciliter l’accès à la population aux produits et services financiers.

Le Gouverneur de la BRH Jean Baden Dubois, dans son discours de circonstances, a indiqué que selon une analyse des besoins aux services et produits financiers , des groupes de la population présentant des caractéristiques, qui devraient être considérés comme étant prioritaires, ont été identifiés de la manière suivante : Les jeunes, les micros petites et moyennes entreprises, les personnes vivant dans les endroits reculés, les personnes en situation précaire, les travailleurs migrants et leurs familles, les agriculteurs ; et parmi tous ces groupes cibles, nous retrouvons bien évidemment les femmes qui constituent un groupe cible transversal de la Stratégie et du Plan National d’Education Financière.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Au niveau global, les données de la Banque Mondiale montrent que sur les 1.7 milliards de personnes qui n’ont pas accès aux services financiers, 1 milliard sont des femmes, ce qui représente 56% du total. Ces personnes habitent pratiquement toutes dans des pays en voie de développement et à faible revenu, dont Haïti, et nécessitent des programmes d’appui financier et non financier. C’est donc dans cette perspective que la BRH, en plus de son support au renforcement de l’infrastructure financière, a mis en œuvre des programmes spécifiques (programme pro-croissance) en vue de promouvoir certains secteurs productifs clés à forte valeur ajoutée et à fort potentiel, susceptibles d’avoir des retombées directes sur les activités économiques des femmes », a déclaré le gouverneur.

Aussi, il convient de souligner, d’après M. Dubois, qu’au-delà d’une aide économique, un « cadre règlementaire peut aussi permettre aux femmes d’avoir une indépendance financière ». Cela revient à dire que, changer les procédures, et parfois la loi, peut être nécessaire pour ouvrir l’accès à la finance aux femmes, a-t-il ajouté. « Plus important encore, accorder un prêt à une femme a tendance à avoir des impacts positifs, non seulement, sur ses conditions de vie, mais aussi sur celle de toute sa famille. N’est-elle pas celle qui, dans bien de cas, nourrit la famille, paie les soins de santé, débourse pour l’écolage des enfants et doit épargner pour les jours durs ? Chapo ba medam ! », a-t-il déclaré dans un sourire.

Au cours de ce forum, il sera question, a expliqué Jean Baden Dubois, de suggérer des mesures pour favoriser l’inclusion financière et l’autonomisation des femmes rurales, mais également d’informer la population, particulièrement les femmes participantes au Programme National d’Education Financière (PNEF). « Ce Forum des Femmes se veut être un espace de discussions, d’échanges d’idées et de partage d’expériences pour la promotion de l’inclusion et de l’éducation financières des femmes. Aussi, doit-il offrir un cadre de réflexions sur les principaux enjeux et opportunités pour une meilleure inclusion sociale, financière et économique des femmes rurales », a ajouté le gouverneur.

L’atelier que nous ouvrons ce matin, a indiqué le numéro 1 de la banque centrale par ailleurs, constitue un témoignage de l’engagement du Comité de Coordination et de suivi de la Stratégie Nationale de l’Inclusion Financière de nous aider à mieux cerner la problématique de l’exclusion des femmes entrepreneures. A travers ce Forum de deux jours, la BRH a adressé non seulement les différentes contraintes, mais aussi faciliter la mise en évidence des opportunités liées à l’inclusion et l’autonomisation financières des Femmes en Haïti, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière mais surtout dans cette perspective de relance post-Covid.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En savoir plus:

Le professeur Yves André Vilgrain lauréat du concours d’excellence PWONA

Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mardi 22 juin 2021 est de 91,30 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce lundi 21 juin 2021 est de 90,96 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 19 juin 2021 est de 90,96 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Actualités

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce vendredi 18 juin 2021 est de 91,16 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...