Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Briser le silence sur la dépression en Haïti : un appel à l’action du Dr. Kerry Norbrun

Briser le silence sur la dépression en Haïti : un appel à l'action du Dr. Kerry Norbrun
Getting your Trinity Audio player ready...

La dépression en Haïti : un tabou à briser pour sauver des vies

Lors d’une interview accordée à Juno7, le Docteur Kerry Norbrun a abordé le sujet délicat et souvent tabou de la dépression en Haïti. Contrairement à certaines croyances populaires, la dépression ne fait pas de discrimination sociale et peut affecter n’importe qui, indépendamment de sa situation économique.

“On nous dit souvent que les pauvres ne souffrent pas de dépression, mais ce n’est pas vrai. Un peu de connaissance peut sauver beaucoup de vies,” a déclaré le Dr. Norbrun. Il a souligné la nécessité de reconnaître les signes de cette maladie mentale, souvent confondue avec un simple état de tristesse passagère.

La dépression peut se manifester de diverses manières : perte d’intérêt pour les activités habituelles, sentiment de fatigue constante, négligence de soi, et dans les cas extrêmes, des pensées suicidaires. Dr. Norbrun a insisté sur le fait que cette condition n’est pas un signe de faiblesse, mais bien une maladie qui nécessite une attention médicale et un soutien psychologique approprié.

En Haïti, les troubles sociopolitiques et économiques ainsi que les antécédents traumatiques tels que le séisme du 12 janvier 2010 peuvent aggraver la maladie. “Chaque Haïtien devrait consulter un psychologue ou un psychiatre,” a recommandé le Dr. Norbrun, soulignant que la santé mentale est tout aussi cruciale que la santé physique.

Pour aider ceux qui souffrent de dépression, il est essentiel de comprendre et de démystifier les idées fausses autour de cette maladie. “La dépression peut être guérie,” a affirmé Dr. Norbrun, en encourageant les personnes concernées à chercher de l’aide professionnelle et à ne pas ignorer les symptômes.

La prise en charge de la dépression passe par plusieurs étapes, allant du soutien moral à la médication, voire à l’hospitalisation dans les cas les plus graves. Dr. Norbrun a également fourni des conseils pour éviter les rechutes, comme pratiquer une activité, suivre les prescriptions médicales, et maintenir un contact social régulier.

Pour l’entourage des personnes déprimées, il est crucial de ne pas juger mais d’offrir une écoute empathique et un soutien constant. “La dépression est une maladie comme toute autre maladie” a rappelé le Dr. Norbrun, en exhortant chacun à faire preuve de tolérance et de compréhension.

Ce message de sensibilisation et d’information vise à briser le silence autour de la dépression en Haïti et à encourager la société à offrir un soutien adéquat à ceux qui en ont besoin. “Partagez ce post pour que plus de gens puissent être informés et aider ceux qui en ont besoin,” a conclu le Dr. Norbrun, insistant sur le pouvoir de la connaissance pour sauver des vies.

Briser le silence sur la dépression en Haïti : un appel à l'action du Dr. Kerry Norbrun

À lire aussi:

16 juin 1993 : le Conseil de sécurité de l’ONU impose un embargo sur le pétrole et les armes à destination d’Haïti

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Culture

Getting your Trinity Audio player ready... “Dènye lèt (depresyon)”, le morceau tant apprécié sur le dernier projet musical de Baky Popilè traitant de la...

Santé

Getting your Trinity Audio player ready... Les scientifiques réalisent que l’homme du temps moderne passe une majeure partie de son temps accoler soit à...