Connect with us

Hi, what are you looking for?

Immigration

Le CARDH recommande à l’administration Biden d’adopter un moratoire sur la déportation massive des Haïtiens

Le CARDH recommande à l’administration Biden d’adopter un moratoire sur la déportation massive des Haïtiens
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Le CARDH recommande à l’administration Biden d’adopter un moratoire sur la déportation massive des Haïtiens.

Le  Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme  recommande à l’administration Biden d’adopter un moratoire sur la déportation massive des Haïtiens, en attendant que la situation sociopolitique haïtienne s’améliore. En outre, l’organisation souligne la nécessité de prendre des mesures pour assurer le respect de la dignité des Haïtiens et de toute personne en situation irrégulière sur le territoire américain.

« Des images choquantes, faisant le tour de la toile, ont montré comment des Haïtiens entrant illégalement sur le territoire américain, via les rives du Rio Grande, sont traqués par des gardes-frontières à cheval du Texas, une situation apparentée à une « chasse à l’homme » a souligné le CARDH dans une note publiée en date du 21 septembre.  Elle souligne que Certains des 272 rapatriés du dimanche 19 septembre 2021 expliquent qu’ils ont été traités dans l’indignité la plus totale.

Juno7 Pub

15. 000 réfugiés haïtiens se trouvaient sous le pont de Del Rio le 19 septembre, le CARDH souligne   la nécessité de respecter le droit de la personne humaine.

Au nom du « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », chaque pays est libre de définir sa politique migratoire et de sécurité intérieure. « Toutefois, ces politiques doivent respecter la dignité humaine, les principes qui sous-tendent les droits humains (égalité, non-discrimination…) et la morale internationale », a rappelé le CARDH.

L’organisation de défense de droits humains rappelle les raisons de l’émigration massive des Haïtiens vers des pays de la région, notamment les États-Unis d’Amérique. Le CARDH parle notamment de « la détérioration accélérée des conditions de vie, du désespoir, de l’instabilité politique, la montée vertigineuse de la criminalité, particulièrement le kidnapping contre rançon suivi de tortures et de viols, des assassinats au quotidien… »

En outre, le tremblement de terre de magnitude 7.2 du 14 août 2021 ayant frappé sévèrement les départements du Sud, des Nippes et de la Grand ’Anse complique davantage la situation. «  Près d’un million de citoyens de ces départements seront en insécurité alimentaire, ajoutés aux 4.4 millions dont 1.9 million d’enfants (mars-juin 2021). Plus de deux mois après l’assassinat du président de fait Jovenel Moïse, le pays n’est toujours pas dirigé, la population, livrée à elle-même, est à la merci des bandits », a poursuivi le CARDH.

Dans cette optique, le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme recommande aux Etats-Unis d’adopter un moratoire sur la déportation, en attendant que la situation socio-politique haïtienne s’améliore. «  En outre, il faut prendre des mesures pour assurer le respect de la dignité des Haïtiens et de toute personne en situation irrégulière sur le territoire américain », dit l’organisation.

Le CARDH recommande à l’administration Biden d’adopter un moratoire sur la déportation massive des Haïtiens

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mercredi 22 Septembre 2021

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Migration

L’ambassade d’Haïti en République Dominicaine tire la sonnette d’alarme sur la déportation des migrants haïtiens et des arrestations massives d’haïtiens en République Dominicaine. Le...

Immigration

Crise migratoire: au moins 500 enfants étrangers ont été expulsés vers Haïti, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) Selon un rapport publié par...

Insécurité

Au moins 119 cas de  kidnapping recensés pour la première moitié du mois d’octobre, selon le CARDH La Cellule d’observation de la criminalité du...

Immigration

USA: dix migrants Haïtiens et deux dominicains arrêtés alors qu’ils tentaient d’atteindre Porto Rico Les garde-côtes américains ont arrêté dix Haïtiens et deux Dominicains...