Connect with us

Politique

Conflit d’intérêt au bureau du sénat haïtien: Carl Murat Cantave et Onondieu Louis à couteaux tirés

Published

on

Conflit d'intérêt au bureau du sénat haïtien: Carl Murat Cantave et Onondieu Louis à couteaux tirés 30
Jac

Le climat était tendu ce jeudi au sénat de la république au moment où le président du sénat et le questeur, en conflit depuis un certain temps, se sont livrés dans une démonstration de force.

Chacun est venu avec son escorte de policiers lourdement armée pour tenter d’intimider l’autre. L’atmosphère de travail au sénat était tendue ce jeudi. Journalistes et employés étaient, par la force des choses, limités dans leur déplacement.

Conflit d'intérêt au bureau du sénat haïtien: Carl Murat Cantave et Onondieu Louis à couteaux tirés 31

Cette démonstration n’est pas innocente. Elle résulte d’un conflit ouvert entre Carl Murat Cantave et Onondieu Louis, élus tous deux sous la bannière de la KID, à cause d’un ensemble d’actes administratifs dont des transferts effectués par le Président du Sénat à l’insu du questeur, en violation au règlement intérieur du Grand Corps.

Actimed

Le dernier en date concerne le transfert pour le moins arbitraire de la secrétaire générale aux affaires administratives, Marie Myrlande Georges , affectée, sans être formellement notifiée au Centre d’Études et de Recherches Législatives situé à des centaines de mettre du parlement.

En date du 21 février, Marie Myrlande Georges a reçu une lettre de blâme émanant de la présidence du sénat relatant une absence prolongée dans son nouveau poste au CEDREL. En réaction Marie Myrlande Georges a adressé une correspondance au président du Sénat Carl Murat Cantave pour lui rappeler qu’elle travaille régulièrement aux affaires administratives du sénat de concert avec le questeur Onondieu Louis.

Selon notre source, le dossier de Marie Myrlande Georges serait un véritable trompe l’oeil pourvu que le duel existait déjà entre les deux hommes pour une question d’autorité. Le 25 février, le questeur du sénat de la république, Onondieu Louis, avait averti le ministère des finances et la Cour des Comptes de la nullité de toute nomination et de tout contrat émanant du sénat sans la signature du questeur ou à defaut, de celle de son vice-questeur par délégation en bonne et due forme du questeur.
Parallèlement, le 25 janvier dernier, le Président du sénat, Carl Murat Cantave a écrit au ministre des finances pour lui demander de surseoir au processus des dossiers de nominations faites à partir du mois d’octobre et à toutes les réquisitions parvenues au ministère à compter du 18 janvier 2019.

Soulignons que ce duel a déjà ralenti le traitement de plusieurs dossiers en souffrance au niveau de l’administration du sénat dont le renouvellement de la carte de débit des employés.

MG300
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,806 other subscribers

Archives