Connect with us

Actualités

Conjoncture: Les urnes, lieu du changement des régimes politiques dans une démocratie réitère le Core Group

Published

on

Face à la situation d’extrêmes tensions que connaît le pays depuis le 7 février, le Core Group dans une note de presse, ce dimanche 10 février fixe sa position.

« Le Core Group prend note des revendications exprimées par les manifestants lors de la journée de contestation du 7 février 2019″, peut-on lire dans ce communiqué de presse.

Le Core Group dit déplorer les pertes en vie humaines et les dégâts matériels occasionnés par les inacceptables actes de violences qui ont eu lieu en marge des rassemblements, tout en saluant le professionnalisme dont a fait preuve la Police Nationale d’Haïti dans son ensemble.

Les membres de cette structure appellent les acteurs de la société haïtienne, et en premier lieu les dirigeants du pays, à engager un dialogue constructif et inclusif afin d’identifier et mettre en œuvre des solutions réalistes et pérennes à la crise politique et économique dans laquelle Haïti est actuellement plongée.

Le Core Group encourage le gouvernement à accélérer ses réformes structurelles visant à promouvoir une meilleure gestion des ressources de l’Etat, améliorer les conditions de vie de la population en précarité, lutter contre les disparités, et favoriser le climat d’investissement pour stimuler le développement des secteurs productifs – seuls à même de catalyser la croissance du pays » écrit le Core Group dans ce communiqué.

Cependant, contrairement aux exigences des centaines de milliers de manifestants réclamant à travers le pays la démission du Président Jovenel Moïse – comme condition première pour les protestataires de la tenue réelle du procès Petro Caribe – , le Core Group réitère le constat selon lequel le changement doit se faire par les urnes, et non par la violence dans une démocratie. Le Core Group exhorte le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif à collaborer afin que la loi électorale ainsi que la loi de finances pour l’exercice fiscal 2018-2019 soient adoptées et promulguées dans les meilleurs délais ».

Ce n’est qu’au travers de ces actions que les scrutins prévus par la Constitution pour octobre 2019 pourront se dérouler de façon libre, juste, et transparente, et qu’un vide institutionnel sera évité selon le Core Group.

Les membres du groupe encouragent les acteurs de la vie politique, et notamment les formations politiques, à tout mettre en œuvre pour que les femmes et hommes soient des partenaires égaux dans le processus de développement démocratique et la construction d’une nation haïtienne unie, forte et inclusive.

Le Core Group, convient-il de signaler, est composé de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, des Ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, du Canada, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de France, de l’Union Européenne et du Représentant spécial de l’Organisation des États Américains.

Wadner Voltaire

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!