Connect with us

Santé

Covid-19: Inquiet, Eric Jean-Baptiste écrit à Jovenel Moïse

Published

on

Covid-19: Inquiet, Eric Jean-Baptiste écrit à Jovenel Moïse
Alez_728

Inquiet de la gestion de la crise due à la Covid-19, Eric Jean-Baptiste écrit au président Jovenel Moïse.

Dans une correspondance adressée au président de la République, Jovenel Moïse, Eric Jean-Baptiste, en sa qualité de Secrétaire général du Rassemblement des Démocrates, Nationaux, Progressistes (RDNP), exprime à son endroit certains faits qui, s’ils ne sont pas pris en compte, pourraient confirmer un échec total de la gestion du pouvoir de la crise due à la Covid-19 et de la responsabilité de l’exécutif envers l’avenir.

Parmi ces faits jugés pertinents, l’homme politique cite en premier lieu les mesures financières d’accompagnement annoncées ou promises qui selon lui, ciblent une fraction des personnes en situation précaire. Les bénéficiaires appartiendraient à un clan ou à un parti politique tout en ignorant des catégories clefs dont les personnes à mobilité ou capacité réduite; les personnes souffrant de troubles psychiatriques non diagnostiqués; les prêtres, pasteurs et hougans qui remplacent avantageusement et systématiquement l’État en temps ordinaire; les artistes, les artisans, les opérateurs culturels dont les services pourraient se révéler très utile à la vulgarisation des consignes, décisions et mesures, pour contrer les avancées fulgurantes de cette pandémie.

Par ce même canal, Eric Jean-Baptiste informe le président des suspicions qui grondent autour de l’utilisation des fonds mobilisés et affectés dans la lutte contre le Coronavirus. L’homme politique croit que le pouvoir en place devrait se préparer à rendre compte du dernier centime dépensé.

L’autre inquiétude nourrit par le Secrétaire Général du RDNP, c’est l’inaction et le manque d’intérêt exprimé par l’exécutif pour les initiatives qui concerne l’avenir en ce temps de crise.

Nissan

“Presque toutes les grandes entreprises haïtiennes sont au bord de la faillite, provoquée par les mois de «peyi lòk», ajoutés à ceux de confinement – impossibles jusqu’ici d’être comptabilisés – en raison des incertitudes causées par la pandémie. Dans ces conditions, pouvons-nous espérer que l’État se décide, dans les plus prochains jours, à réunir les acteurs du secteur économique ? Cette réunion aurait pour mission d’élaborer un Plan incluant des mesures financières claires et des dispositions administratives, fiscales et douanières moins contraignantes. Ces mesures et dispositions devraient comporter en elles assez de souplesse pour permettre à toutes les grandes, moyennes et petites entreprises existantes de refaire surface et en favoriser l’émergence d’autres”,écrit-il.

Dans son souci pour l’avenir, l’ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2016 pense aussi à la communauté éducative et estudiantine et la nécessité de rétablir la situation sécuritaire du pays.

“Il est évident que la situation est pourrie et entretenue par les exactions, sortilèges, abominations et sacrilèges des gangs armés, des déviances d’ex- policiers hors-la-loi et j’en passe. Le rétablissement de la sécurité dans la cité réfère à l’autre condition d’une possible réalisation de ces deux temps du même mouvement national, indispensable à la reprise de la vie, après les angoisses, les calamités, les inquiétudes du Coronavirus”,conclut
Eric Jean-Baptiste,
Secrétaire général du parti
Rassemblement des démocrates, nationaux, progressistes (RDNP).

A lire aussi : Covid-19 – Haïti : 2 640 cas confirmés, l’Ouest dépasse les 2000 cas

Innee Beauty Parlour

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,463 other subscribers

Archives