Connect with us

Actualités

Daphne Campbell nommée présidente du Groupe de travail intérimaire de secours d’Haïti

Published

on

La nouvelle a été annoncée ce lundi, la sénatrice Daphne Campbell a été nommée présidente du Haitian Temporary Relief Task Force (Groupe de travail intérimaire de secours d’Haïti).

“Plaider en faveur de dizaines de milliers de réfugiés haïtiens en Floride qui ont fui leur pays natal, mais risquent d’être expulsés dans un futur proche” c’est la raison officielle de la formation du groupe de travail intérimaire de secours d’Haïti, selon un communiqué du Caucus Démocratique du Sénat.

La Sénatrice Campbell témoigne qu’elle était impatiente de commencer à travailler titre de Présidente du groupe de travail haïtien et poursuivre son plaidoyer législatif jusqu’à ce que les haïtiens et les autres réfugiés obtiennent la résidence permanente.

“Sa sélection fait suite à la décision rendue par l’administration Trump le mois dernier concernant le statut de protection temporaire d’Haïti”, ajoute-t-elle.

“Depuis le tremblement de terre de 2010, le nombre de personnes déplacées en Haïti a diminué de 97%”, a déclaré le ministère de la Sécurité intérieure dans un communiqué.

“Des mesures significatives ont été prises pour améliorer la stabilité et la qualité de vie des citoyens haïtiens, et Haïti est en mesure de recevoir en toute sécurité les niveaux traditionnels de citoyens rapatriés”, at-il ajouté. “Haïti a également démontré un engagement à se préparer adéquatement pour quand la désignation de TPS du pays est terminée.

“Campbell qui est originaire de la ville du Cap-Haïtien, a migré en Floride en 1981. – s’est mobilisé et elle a rencontré de nombreux de fonctionnaires fédéraux nommés et élus.”Campbell a préconisé que le TPS soit prolongée de 18 mois supplémentaires pour les haïtiens car la date d’expiration est prévu pour le 22 janvier 2018, ce qui entraînera la déportation de 60 000 Haïtiens vers Haïti”, indique le communiqué.

Nous devrons dire que la trempe d’allié qu’est Campbell, aurait permis aux haïtiens de jouir de l’administration du président Trump un permis de rester aux Etats-Unis jusqu’au 22 juillet 2019.”

Lu 881 fois

Advertisement

Suivez-nous sur Twitter

Sponsor

Top de la semaine

error: Content is protected !!