Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

États-unis: des parents condamnés à dédommager leur fils après avoir jeté sa collection porno

États-unis: des parents condamnés à dédommager leur fils après avoir jeté sa collection porno estimée à environ 29 000 dollars

David Werking, 42 ans, a poursuivi ses parents, Paul et Beth Werking, en 2019 pour avoir jeté sa collection de films et de magazines pornographiques, estimée à  environ 29 000 $, qu’il gardait dans des cartons quand il a emménagé temporairement chez eux à Michigan.

Le juge en charge de l’affaire, Paul Maloney, a statué, le vendredi 28 août,  en faveur de David Werking, notant que ses parents n’avaient ni l’autorisation ni le droit de détruire le matériel pornographique  de leur fils.

Juno7 Pub

Dans les allégations du procès, le juge Werking souligne qu’aucun des appareils pornographiques qu’il possédait n’était de nature illégale et que ses parents les avaient tous  détruits.

“Il ne fait aucun doute que la propriété détruite appartenait à David (…) et que les accusés ont admis avoir détruit la propriété”, a déclaré Maloney.

La collection dont il est question est évaluée à 28 940 dollars. En effet, Paul Werking, dans un échange d’emails avec son fils en 2018 a confirmé que “lui et sa mère avaient compté 12 cartons de déménagement pleins de pornographie et deux cartons de” sextoys”

“Franchement, David, je t’ai rendu un grand service en te débarrassant de tout ça pour toi”, lui dit sa mère qui selon un rapport de police, lui avait averti de ne pas rapporter son matériel pornographique en emmenageant chez elle.  Mais le fils n’a fait aucun cas de l’avertissement.

“Croyez-le ou non, l’une des raisons pour lesquelles j’ai détruit votre pornographie était pour votre propre santé mentale et émotionnelle”, a-t-il écrit son père.

États-unis: des parents condamnés à dédommager leur fils après avoir jeté sa collection porno

En savoir plus:

Séisme du 14 août: le MENFP reçoit le soutien de l’UNICEF

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu