Connect with us

Actualités

Démission de Jovenel Moïse, caducité du parlement: recommandations de 107 organisations locales dont le patronat

Published

on

Démission de Jovenel Moïse, caducité du parlement: recommandations de 107 organisations locales dont le patronat 26
bongu j7

Chaque jour qui passe, des acteurs de la société civile prennent position. À l’instar de leurs pairs, ils veulent ainsi mettre leur grain de sel dans ce qui doit être la voie de sortie dans ce contexte de crise aggravante.

Pour une transition réussie, ces 107 organisations représentant des Organisations de Droits Humains, Syndicales, Religieuses, Communautaires, Patronales, Paysannes et Juvéniles, elles proposent une position concertée qu’elles nomment “DÉCLARATION COMMUNE POUR UN GOUVERNEMENT
DE SAUVETAGE NATIONAL”.

“Au nom de la Nation haïtienne, nous nous adressons à vous: Monsieur le Président de la République. Pour reconnaitre la faillite de votre gestion de la chose publique et vous appeler à remettre à la Nation votre démission.

Mesdames, Messieurs les Parlementaires. Pour reconnaitre que la faillite de la 50ème législature a grandement contribué à la situation désastreuse que vit actuellement le pays et pour vous demander de constater la caducité du Parlement actuel en renonçant collectivement et immédiatement à ce qui reste de vos mandats.

Barbancourt

Compatriotes de la Société civile. Pour vous convier à participer à l’établissement d’un accord politique dont l’objectif principal
est la mise en place et l’accompagnement d’une transition pacifique et ordonnée”, écrivent ces structures.

Parallèlement, les organisations signataires de cette déclaration ne veulent laisser le hasard définir l’avenir du pays après la démission de Jovenel Moïse et la caducité du parlement. Pour tout planifier, elles prévoient la création de ce qu’elles appellent une “PASSERELLE”.

Cette dernière devrait éviter le gaspillage des ressources publiques et prévenir un déchoucage généralisé qui ne pourrait qu’accroitre la misère du peuple haïtien et retarder davantage le
développement économique du pays, croient-elles.

Cette “PASSERELLE” qui est une structure d’interface a un délai d’un mois pour faciliter: 1. La construction d’une Entente politique de transition entre les forces sociales et politiques du pays engagées pour le changement (notamment prenant en compte la définition des mécanismes de gouvernance de la transition, le choix des personnalités appelées à constituer le Gouvernement de sauvetage national
et la feuille de route de ce gouvernement);
2. Le départ ordonné du pouvoir du Président de la République, M. Jovenel MOÏSE;
3. Les conditions du retrait de tous les Parlementaires de la 50e Législature;
4. La mise en place d’une structure citoyenne de contrôle de l’action gouvernementale.

Bernard CRAAN, Carole DEMESMIN, Castel GERMEIL, Dr Sofia LORÉUS
Dr Charles MANIGAT, Sabine MANIGAT et Lemète ZÉPHYR sont les 7 personnalités composant ce comité.

Les membres de cette “PASSERELLE” s’engageront à exercer leur mandat à titre bénévole et à ne pas intégrer le Gouvernement de sauvetage national lit-on dans ce document portant la signature de Jocelyne Colas et Édouard Paultre respectivement coordonnatrice de la Commission Episcopale Justice et Paix (CE-JILAP)
et coordonnateur du Conseil National des Acteurs non Étatiques (CONANE).

Nissan
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,124 other subscribers

Archives