Connect with us

Actualités

Des organisations de défense des droits humains dénoncent les violences qui ont émaillé les journées de protestation des 9 et 10 juin

Published

on

gangs armés , RNDDH
MG Motors 720
242 views

Plusieurs organisations de défense des droits humains en Haïti dont le RNDDH, le CARDH, le CONHANE, la CE-JILAP, SKL, PAJ, à travers une note de presse en date du 11 juin, condamnent les actes de violence enregistrés ces derniers jours dans le pays.

Ces organisations s’insurgent contre « l’exécution sommaire » d’au moins quatre (4) manifestants par des agents de la PNH dont trois (3) à ONA-Ville et un (1) au Champs de Mars. Elles dénoncent également les brutalités policières perpétrées par des agents de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) à l’encontre d’un (1) manifestant, non loin de la résidence du Président de la République.

Elles protestent également contre l’usage abusif et excessif des bonbonnes de gaz lacrymogène, indisposant des enfants, des femmes enceintes et d’autres riverains et le déploiement des agents de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN) dans les rues.
Ces organismes de défense des droits humains condamnent l’agression en date du 10 juin 2019, perpétrée contre des citoyens à Delmas 15 par le responsable de l’USGPN, Dimitri Hérard, blessant deux (2) d’entre eux.

« Les organisations de la société civile et de défense des droits humains signataires de la note jugent inadmissible que les unités spécialisées de la PNH dont l’USGPN agissent en dehors des règlements intérieurs et des directives régissant l’institution policière ». Ainsi recommandent-elles à l’Inspection générale de la PNH d’enquêter sur les comportements des policiers qui ont outrepassé leurs attributions et de les transférer par devant les instances de justice pour les crimes perpétrés au détriment des manifestants qui réclament justice pour la forfaiture historique de PetroCaribe

Par ailleurs, ces organisations condamnent l’assassinat par balles, en date du 10 juin 2019, du journaliste de Radio Sans Fin (RSF) Pétion Rospide. Parmi les autres faits dénoncés figurent l’agression dont a été victime au Champ de Mars le journaliste photographe du quotidien Le Nouvelliste Lesly DORCIN, le 9 juin 2019, les menaces de mort proférées à l’encontre de plusieurs journalistes dont ceux de Radio Zenith F.M. et l’attaque, en date du 10 juin 2019, contre les locaux de Radio Télé Ginen.

Barbancourt

Si elles saluent les mouvements populaires pour réclamer la réalisation du procès PetroCaribe, l’amélioration des conditions de vie de la population, le départ du président Jovenel Moïse, ces organisations jugent aussi très préoccupants les actes de pillage et les casses perpétrés par des manifestants. En ce sens, elles invitent la population à continuer à manifester pacifiquement sans s’attaquer aux biens d’autres citoyens arguant que l’émergence d’un Etat de droit où les droits humains ainsi que les devoirs sont sus et respectés suppose la tolérance, le respect mutuel, l’inclusion, la diversité et les divergences de points de vue.

MG Motors 720

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,397 other subscribers

Archives