Connect with us

Hi, what are you looking for?

Diaspora

Diaspora et nouvelle constitution : un congrès pour mettre les choses au point

Diaspora et nouvelle constitution : un congrès pour mettre les choses au point

Diaspora et nouvelle constitution : un congrès de trois jours pour mettre les choses au point.

Port-au-Prince , Haïti .- Le pouvoir exécutif, à travers le Ministère des Haïtiens Vivant à l’Etranger (MHAVE) a organisé du jeudi 14 au samedi 16 janvier, un congrès au profit de la diaspora haïtienne baptisé “Congrès Constitutionnel de la diaspora haïtienne” à Pétion-Ville. Réalisée autour de la nouvelle constitution, cette activité à laquelle le président Jovenel Moïse , le premier ministre Joseph Jouthe et le DG de la PNH Léon Charles ont pris part, a réuni des autorités étatiques, des organisations de la diaspora haïtienne venant du Chili, de la République dominicaine entre autres.

Le président de la République qui porte à bras le corps ce projet de nouvelle constitution, a pris la parole lors de ce congrès. Dans un message sur Twitter, Jovenel Moïse a indiqué : ” Je soutiens les efforts des organisations de la diaspora visant à définir leur implication dans l’élaboration du projet de la nouvelle Constitution”.

De son côté, le chef du gouvernement Joseph Jouthe a insisté sur le fait que la diaspora est le moteur de développement du pays, dans ce cas on ne peut pas prendre des décisions qui concernent l’avenir du pays sans eux. “Même si vous êtes loin de chez vous, vous avez le droit non seulement de supporter l’économie du pays à travers vos transferts d’argent directs mais aussi de jouir de tous les privilèges et de participer politiquement à tout ce qui vise l’avancement du pays”, a-t-il indiqué.

Pour sa part, le directeur général a.i de la PNH, Léon Charles a assuré que la police nationale va faire tout son possible pour garantir la paix et la sécurité. “Sous mon commandement, la police sera dynamique avec des opérations de tous les jours. Nous avons déjà fait des changements au niveau des départements. Des avis de recherche ont été émis contre des gens qu’on considère comme des bandits. Le personnel policier est disposé à travailler. Les résultats seront visibles”, a-t-il détaillé pour rassurer la diaspora à venir dans le pays.

James Jacques, le consul général d’Haïti à Santiago, qui était à la tête d’une délégation a fait savoir que la diaspora haïtienne en terre voisine a manifesté un vif intérêt pour participer à la concrétisation du projet de nouvelle Constitution du pays à tous les niveaux. “Le 25 avril prochain, la diaspora est déterminée à voter en masse lors du prochain référendum. Ils veulent plus rester à l’écart comme ce fut le cas en 1987. Avec cette nouvelle constitution qui prendra en compte tous les secteurs, la diaspora ne sera plus seulement présente à travers ses transferts mais les Haïtiens de l’étranger pourront voter, être nommés, se faire élire”, a-t-il expliqué.

Ce congrès baptisé «Dyaspora ladan l tou» est destiné à accompagner les organisations de la Diaspora et à faire passer leurs revendications, mais surtout à définir leur implication dans l’élaboration du projet de la nouvelle Constitution. C’est pourquoi participants et organisateurs l’ont qualifié d’étape supplémentaire vers l’intégration de la diaspora haïtienne.

En savoir plus :

COVID-19: 23 décès liés au vaccin Pfizer en Norvège

Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Plus de contenu

Actualités

Junior Moschino Remy élu président de la délégation haïtienne de l’État de la diaspora africaine. L’État de la diaspora africaine a annoncé, dans un...

Politique

Michelet Nestor salue la représentation de la diaspora au sein du Conseil Électoral Provisoire (CEP). Port-au-Prince , Haïti .- L’exécutif haïtien semble avoir marqué...

Actualités

“Face à la crise politique qui persiste en Haïti, IDENH (Mouvement pour l’Intégration de la Diaspora dans la nouvelle Haïti) propose que des organisations de la...

Actualités

Il y a des sujets tabous en Haïti soit par manque de lumière intellectuelle, soit par manque de caractère ,soit par ignorance, soit par...