Connect with us

États-Unis

Donald Trump et sa femme Mélania testés positifs au Coronavirus

Published

on

Covid-19 - Donald Trump & Melania Trump
Actimed_728

Donald Trump et sa femme Mélania testés positif au Coronavirus et placés en quarantaine à la maison blanche.

À presqu’un mois de l’élection présidentielle, le président américain Donald Trump et sa Femme Melania ont, tous les deux, contracté le coronavirus et sont placés en quarantaine à la maison blanche.

“Ce soir, la première dame et moi-même avons été testés positifs au COVID-19. Nous allons commencer immédiatement notre processus de quarantaine et de récupération. Nous allons nous en sortir ENSEMBLE !”, A tweeté Trump ce 2 octobre.

Le couple présidentiel en quarantaine à la maison blanche

Selon le médecin de Donald Trump, Sean Conley,  le couple Trump “se porte bien à cet instant” et a décidé  de rester à la Maison Blanche pendant leur convalescence.

“Je m’attends à ce que le président puisse continuer à exercer ses fonctions sans interruption pendant sa convalescence”, a-t-il écrit. Le déplacement du président en Floride où il devait tenir un meeting électoral, vendredi, a été annulé.

Barbancourt

*Hope Hicks, celle qui churchote à l’oreille du président, également testée positive*

Deux  heures plus tôt, Trump avait révélé que Hope Hicks, sa  proche conseillère avait contracté le virus. “Hope Hicks, qui a travaillé si dur sans même prendre une petite pause, vient d’être testée positive au Covid 19. C’est terrible ! La Première Dame et moi attendons les résultats de nos tests. En attendant, nous allons commencer notre processus de quarantaine !”

Hicks, s’est également rendu avec lui au premier débat présidentiel à Cleveland mardi.  Elle est la responsable de la Maison Blanche la plus proche de Trump à être testée positive au coronavirus jusqu’à présent.

Et si le pire devait arriver?

Il est stipulé dans le 25e amendement, qu’un président ne pouvant pas exercer ses fonctions notamment dans le cas d’une maladie, peut temporairement transférer son autorité au vice-président.

Par contre la situation devient  plus complexe avec les bulletins de vote qui sont sortis et que des millions de personnes ont déjà voté.

Dans un article publié sur le blog Election Law, le professeur de droit Rick Hasen sur le blog Election Law explique que seul le Congrès a le pouvoir de repousser une élection. Et en cas de décès d’un des candidats, la question devient plus complexe.

Techniquement, le système américain ne fonctionne pas au suffrage universel direct. Les Américains votent pour les grands électeurs du collège électoral, qui pourraient, en théorie, apporter leur voix à une autre personne (y compris un chevalier blanc de dernière minute). Mais la situation juridique est différente dans chaque Etat, conclut l’expert, «en cas de tragédie, il y aurait une énorme incertitude» sur la suite des événements.

La gestion de l’épidémie de Trump, sous le feu des critiques

Soulignons qu’à ce jour, la pandémie a déjà fait plus de 207 000 morts aux Etats-Unis, de loin le pays le plus endeuillé au monde. La gestion de l’épidémie  par Donald Trump a été sujette à de nombreuses critiques. On l’a accusé d’avoir envoyé des signaux contradictoires et confus, mais aussi d’avoir manqué de compassion face aux ravages provoqués par ce virus.

En savoir plus :

Météo Haïti: les prévisions pour ce Vendredi 2 Octobre 2020

Jac

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,180 other subscribers

Archives