Connect with us

Actualités

Double meurtre de Nancy Dorléans et Sébastien Petit: Deux suspects arrêtés

Published

on

Double meurtre de Nancy Dorléans et Sébastien Petit: Deux suspects arrêtés
Crédit photo : ALLO LA POLICE
Actimed_728
2,169 views

Double meurtre de Nancy Dorléans et Sébastien Petit: deux suspects arrêtés, Hermédjine Cinéus, concubine de Harry Robert Jacques Bretous et Luckner Laurent, son chauffeur.

Port-au-Prince , Haïti .-  Pitch de l’histoire

Nancy Dorléans, 25 ans, Sébastien Petit, 20 ans,  deux jeunes danseurs professionnels,  ont été  retrouvés morts, leurs corps calcinés sur un tas d’immondices le 24 juin après avoir laissé leur domicile le jour précédent pour se rendre à une séance de répétition à le Villate en compagnie de la chanteuse Misty Jean.

Si au depart certains pointaient d’un doigt accusateur l’artiste pour avoir reconduit, à bord de sa voiture, les jeunes danseurs avant leur disparition, Misty Jean est écartée de l’affaire avec les révélations  de la cousine de Sébastien, sur les engueulades de ce dernier et Harry Robert Jacques Bretous, un riche entrepreneur devenu suspect numéro un de ce double meurtre, qui a offert une nouvelle piste à la DCPJ. Sébastien aurait revendiqué  200$ US  qu’il avait dépensé pour une activité qu’il devait réaliser pour le compte de Bretous mais qui a avorté.

Devant le refus de Bretous de rembourser cette somme, la cousine de Sébastien, également concubine de Bretous a écrit à ce dernier pour lui demander de ne pas faire de mal à son cousin qui devait le rencontrer chez lui pour récupérer son argent.

Barbancourt

La police a retrouvé le message et s’est lancé à la poursuite de Bretous qui s’est rendu lui-même à la police,le 8 juillet. La police a trouvé  des tâches de sang dans sa voiture. L’enquête se poursuit. Deux nouveaux suspects ont été présentés  au public par la police nationale, le chauffeur de Bretous et une autre concubine qui a caché la voiture de Bretous qui avait des taches de sang. Cependant, la police incapable pour l’instant de reconstituer le puzzle, continue de se tourner en rond.

Dans le cadre de l’enquête sur le double meutre de Nancy Dorleans et Sébastien Petit, la police a arrêté les 14 et 15 juillet, deux autres personnes, Hermédjine Cinéus, concubine de Harry Robert Jacques Bretous et Luckner Laurent, son chauffeur, tous les deux accusés de “complicité”, a informé le porte-parole adjoint de la PNH, l’inspecteur Garry Desrosiers, lors d’une conférence, ce 22 juillet.

La police a pu remonter à ces deux suspects grâce aux liens qu’elle a établi entre les taches de sang trouvées dans la voiture et une démonte-pneu retrouvée dans la maison de Harry Bretous, principal suspect dans ce dossier. Le chauffeur a déclaré à la police que la voiture dans laquelle il y avait les taches de sang était bel et bien en sa possession le jour du meurtre. Pour cause, il avait une livraison de marchandises à effectuer à clercine 22 le jour du meurtre.

Quant à Hermeddjine Cinéus, la concubine de Bretous, c’est son comportement suspect  qui a attiré l’attention de la police. Changement de numéro de téléphone, de domicile. Elle a aussi caché la voiture du présumé meurtrier. Elle affirme  avoir vu  Robert Harry Bretous le jour du meurtre, nie par contre avoir vu les deux victimes.

Pour sa part, Harry Bretous n’a toujours pas pipé mot à la police sur les circonstances de ces meurtres, affirme l’inspecteur Gary Desrosiers dont l’optimiste contraste avec le caractère labyrinthique  de ce dossier. L’arme du crime, le mode opératoire et le lieu du crime demeurent toujours un mystère pour la police.

Harry Robert Jacques Bretous s’est volontairement rendu à la police le 8 juillet pour le double meurtre de Nancy et Sébastien, deux jeunes danseurs, retrouvés morts calcinés à Tabarre, Après avoir laissé leur maison le mardi 23 juin pour  prendre part à une répétition à Le Villate en compagnie de la chanteuse Misty Jean.

A lire aussi :

Innee Beauty Parlour

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,984 other subscribers

Archives