Connect with us

États-Unis

États-Unis /Températures: le froid polaire fait plus de 20 morts dans les États de Chicago et Michigan

Published

on

Chicago a connu le second jour le plus froid de son histoire avec – 29 °C. Au Canada, il a parfois fait plus froid qu’en Sibérie.

La glace s’accumule le long de la rive du lac Michigan, à Chicago, Illinois, le 31 janvier. La veille, la ville avait connu le second jour le plus froid de son histoire avec – 29 °C.

Le nord des Etats-Unis était toujours aux prises, jeudi 31 janvier, avec une vague de froid historique qui frappe la région depuis plusieurs jours et se dirige lentement vers la côte est. Les conditions restent difficiles pour des dizaines de millions d’habitants du Midwest. Selon le New York Times, les autorités américaines estiment que les records de froid de ces derniers jours pourraient avoir causer au moins 21 morts.

L’air polaire descendu de l’Arctique a provoqué des coupures d’eau et d’électricité, des perturbations dans les transports et de nombreux accidents de la route. La plupart des administrations locales, des entreprises et des écoles sont restées fermées jeudi. La poste américaine a prolongé la suspension de sa distribution de courrier dans plusieurs Etats.
Le redoux est toutefois en vue alors que la masse d’air se déplace vers l’est. « Les températures vont lentement commencer à remonter à mesure que la masse d’air se réchauffe », a fait savoir le service météorologique national (NWS). Mais à cause du vent, elles devaient rester entre – 29 °C et – 46 °C ressenti dans certaines régions du Midwest. « On n’en a pas encore fini, il reste vingt-quatre heures où le temps sera à des niveaux dangereux », a averti Gretchen Whitmer, gouverneure du Michigan.

Chicago, troisième ville du pays, a connu mercredi le second jour le plus froid de son histoire avec – 29 °C. Le record de – 32 °C date du 20 janvier 1985. La ville a connu des phénomènes naturels hors du commun cette semaine, comme les « séismes de gel ». Selon la télévision locale WGN, plusieurs habitants ont dit avoir entendu des explosions provoquées par de l’eau gelée dans le sol qui se brise sous la pression des pas.

Plus de 2 300 vols intérieurs et internationaux étaient annulés jeudi, selon le site spécialisé FlightAware. Les autorités ont renouvelé leurs consignes de sécurité, mettant en garde contre les risques d’hypothermie et d’engelures. Les employés des aéroports de Chicago devaient ainsi limiter leurs activités à l’extérieur à quinze minutes. La société de chemins de fer Amtrak reprenait lentement ses activités après avoir annulé tous ses trains au départ de Chicago mercredi.

Parmi les victimes du froid figure un étudiant de l’université de l’Iowa âgé de 18 ans, retrouvé inconscient mercredi matin près d’un bâtiment du campus, alors qu’il faisait – 46 °C dans la ville d’Iowa City, selon la chaîne locale KCCI. Il est mort après avoir été transporté à l’hôpital.
Le Michigan et le Minnesota ont demandé aux habitants de régler leurs thermostats à 18 degrés maximum pour éviter la saturation des réseaux de gaz naturel et d’électricité. A Detroit, les trois principaux constructeurs automobiles ont suspendu ou limité leurs opérations pour économiser du gaz.

Source :Le monde

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!