Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Détournement de corps du délit: la FJKL salue l’arrestation de Wilbert Rhau, par le CG Bed-Ford Claude

Détournement de corps du délit: la FJKL salue l'arrestation de Wilbert Rhau, par le CG Bed-Ford Claude

Arrestation du commis en chef du Parquet de Port-au-Prince pour détournement de corps du délit: la FJKL salue une décision exemplaire du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude.

“La Fondasyon Je Klere (FJKL) salue la décision courageuse du nouveau commissaire du
Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude de procéder à l’arrestation du commis en chef du Parquet de Port-au-Prince, M. Wilbert Rhau, pour détournement de corps du délit dans le cadre du dossier de Aby Frantz Larco, arrêté le 24 décembre 2019 pour détention illégale d’armes à feu et d’engins explosifs”,lit-on dans un communiqué de presse de la FJKL datée du 25 mars 2021.

De l’avis de la Fondasyon Je Klere (FJKL), cette décision se veut exemplaire. Aussi, ladite structure coordonnée par Marie Yolène Gilles, défenseur de droits humains, dit avoir appris parallèlement que deux montants respectifs de : cinq mille dollars américains (5000.00 $US) et cinq cent cinquante mille gourdes (550,000.00 G) ont disparu sans effraction dans le coffre du Parquet sous l’administration du commissaire Gabriel Ducarmel alors que le greffier Wilbert Rhau est le seul à détenir les clefs du coffre.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le commissaire Ducarmel lui avait demandé un rapport sur la disparition de ce corps du délit, rapport qu’il n’a jamais soumis. Après insistance du nouveau commissaire pour obtenir de lui le rapport, poursuit la FJKL, le concerné, à savoir le greffier Wilbert Rhau, a déclaré vouloir prendre un engagement pour restituer l’argent par tempérament.

Ce qui a poussé le nouveau chef du Parquet à procéder à son arrestation et à transférer le dossier au Cabinet d’Instruction selon la Fondasyon Je Klere (FJKL) qui croit que la soustraction ou disparition de corps du délit punie de la réclusion criminelle (3 à 9 ans de prison) ne serait pas considérée comme un jeu par les auteurs et complices de ces actes si la justice n’était pas complaisante.

Selon la FJKL, la décision du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude est une grande première certes, mais le commissaire du Gouvernement ne doit pas s’arrêter en si bon chemin.

“La population souhaite être renseignée sur les autres cas de disparition de corps du délit comme ceux constatés dans les dossiers de l’ex-député Arnel Belizaire et du feu Bâtonnier Monferrier Dorval”,conclut le communiqué de la Fondasyon Je Klere.

Advertisement. Scroll to continue reading.
En savoir plus:

27 Mars 1883: débarquement à Miragoâne d’opposants au président Salomon

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Alarmée, la Fondasyon Je Klere (FJKL) invite à la réflexion sur les agissements de” Fantôme 509″ avant qu’il ne soit trop tard. Dans un...

Actualités

La FJKL salue le rapport de certification du CSPJ et estime qu’il a touché du doigt le problème de la corruption au sein du...

Actualités

La FJKL exprime ses inquiétudes sur la suite de l’enquête autour de l’assassinat de Me Dorval après la libération des 5 policiers de l’UDMO....

Actualités

L’inspecteur divisionnaire Ezéchiel Alexandre blanchi des accusations faisant croire qu’il est impliqué dans des activités de gangs, la FJKL rectifie et s’excuse. Port-au-Prince ,...