Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Formation de la commission devant analyser les pièces de Fritz William Michel au Sénat

Comme annoncé, les pères conscrits se sont réunis ce mercredi dans le cadre d’une séance spéciale tenue au Sénat de la République pour d’une part, plancher sur la formation de la commission sénatoriale devant analyser les pièces du Premier ministre nommé Fritz William Michel ainsi que celles des membres de son cabinet, et d’autre part, pour prendre position par rapport au dossier dans lequel le questeur du sénat, Onondieu Louis, est indexé.

Malgré un quorum fragile, les sénateurs ont procédé à la formation de la Commission spéciale chargée d’étudier les pièces des membres du prochain gouvernement. Pour l’instant six personnalités sont déjà sélectionnées. Dans l’intervalle, l’opposition étudie la possibilité de déléguer trois membres dans cette commission.

Wilfrid Gelin, Dieudonne Luma Étienne, Jean Rigaud Belizaire, Wanique Pierre, Nawoon Marcelus et Ronald Larèche sont les six premiers membres de cette commission.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“Nous allons d’abord nous réunir avant de désigner nos représentants”, déclare le Sénateur Saurel Jacinthe, joint au téléphone par la rédaction de Juno7.

S’agissant du dossier du sénateur du Nord-Ouest, Onondieu Louis, le Sénat, dans le cadre de cette séance, a adopté une mesure conservatoire contre le questeur et ses collaborateurs.

“Le collègue Onondieu Louis a participé à la séance de ce soir. Il a accepté volontairement de se mettre à l’écart pour faciliter l’avancement du dossier”, a ajouté Saurel Jacinthe.

Soulignons que le quorum a été infirmé avant même la formation d’une commission sénatoriale spéciale qui devrait, selon le Sénateur Jacinthe, faire la lumière sur les accusations de corruption, blanchiment des avoirs et d’association de malfaiteurs portées contre Onondieu Louis.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu