Connect with us

Actualités

Haïti-Crise: 5e journée de paralysie générale

Published

on

Haïti-Crise: 5e journée de paralysie générale 28
Grand Rue, Port-au-Prince | Capture d'écran RTVC
Actimed

Le pays s’est réveillé ce lundi 11 février dans un climat de peur. L’opération “pays lock” lancée par l’opposition est maintenue.

Les activités sont toujours paralysées dans plusieurs endroits du pays ce lundi. L’école, le commerce, les banques ne fonctionnent pas. A Petion-Ville les petits commerçants ont étalé leurs produits, quelques rares camionnettes assurent le transport des passagers à l’intérieur de la commune, les taxi-motos sont remarqués en grand nombre.

À Port-au-Prince, à Carrefour, aux Gonaïves, Ouanaminthe, St-Marc , Miragoane , Gros More c’est le calme plat.

S’agissant du transport en commun au niveau de la capitale haïtienne, la situation n’est pas différente.

Ce lundi matin, ce sont les motos qui assurent le déplacement des individus. Au haut de Delmas à partir de Delmas 48, quelques tap-taps sont remarqués également.

Innee Beauty Parlour

La police Nationale d’Haïti est présente dans certains axes stratégiques. Des patrouilles policières sillonnent plusieurs endroits dans la zone métropolitaine.

Le pays reste fragile.

Actimed_728

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,329 other subscribers

Archives