Connect with us

Actualités

Haïti-Crise: ce que le Secteur Privé attend de l’État et de l’opposition

Published

on

Haïti-Crise: ce que le Secteur Privé attend de l'État et de l'opposition 28
MG Motors 720

Le Forum Économique du Secteur Privé dit prendre au mot l’appel au dialogue du chef de l’État pour un consensus national visant un accord politique avec tous les acteurs, susceptible de résoudre la crise socio-économique et politique que connaît le pays actuellement.

Convaincu lui aussi de l’importance d’un dialogue ouvert et sincère pour résoudre la crise, le FESP exige des actions concrètes de la part du pouvoir exécutif et de l’opposition.

S’agissant du président Jovenel Moïse, le Forum souhaite que celui-ci publie la feuille de route des négociations de sortie de crise, adopte et mette en oeuvre une politique économique saine débarrassée d’expédients populistes, mène un combat efficace contre la corruption et fasse appliquer les procédures de reddition de comptes y compris le suivi avec célérité des investigations conduites sur l’utilisation des fonds PetroCaribe.

En ce qui a trait à l’opposition, “le Forum Économique du Secteur Privé attend qu’elle fasse preuve de sagesse, d’abnégation, de patriotisme et qu’elle accepte de s’asseoir à la table des négociations”.

Analysant l’adresse à la nation du chef de l’État, Jonenel Moïse, le Forum Économique du Secteur Privé dit voir accusation, provocation, division. Un discours qui est hors de la juste compréhension de la crise actuelle qui selon le Forum, devait être rassembleur, conciliant et apaisant.

Jac

Nissan
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,091 other subscribers

Archives