Connect with us

Politique

Haïti-Crise: Gary Bodeau dit voir venir une tempête sur Haïti que seul un dialogue profond et sincère peut arrêter

Published

on

Haïti-Crise: Gary Bodeau dit voir venir une tempête sur Haïti que seul un dialogue profond et sincère peut arrêter 28
Innee Beauty Parlour

À ce tournant explosif de la crise socio-politique haïtienne, caractérisée par un phénomène d’insécurité accablant, une inefficacité politique à tous les niveaux, une inflation galopante de plus de 17% et une diminution exagérée du pouvoir d’achat de la population, des élus du peuple, conscients des enjeux de l’heure, n’entendent pas s’asseoir sur leurs lauriers regardant couler le navire. Gary Bodeau, président de la chambre des députés, en est un prototype.

Dans une interview accordée ce mercredi à Scoop FM, le député de Delmas dit tout haut ce que d’aucun pense tout bas.

“La situation du pays est extrêmement difficile. Ses fondements sont loin d’être uniquement conjoncturels. Ils sont le fruit de la mauvaise gestion faite au cours des 50 dernières années”, lâche le président Bodeau qui prend pour responsables tous les acteurs qu’ils soient politiques, économiques, juridiques et intellectuels.

Quand le président Gary Bodeau parle de l’échec des acteurs, il le fait sans exception aucune. ” ceux qui sont dans l’opposition aujourd’hui sont ceux-là qui étaient au pouvoir il y a quelques années. Ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui, étaient eux-mêmes dans l’opposition il y a des années de cela. En somme, ils sont les artisans de ses maigres résultats aujourd’hui”, poursuit-il.

Nissan

Le député qui dépeint un tableau sombre de la réalité socio-politique, culturelle et économique du pays, tout en ne voulant pas être un prophète de malheur, annonce l’arrivée prochaine d’une tempête sur Haïti. Personne n’y sortira vainqueur et seul un dialogue profond et sincère avec tous les acteurs économiques, sociaux, politiques pour ne citer que ceux-là, peut la dévier.

“Le dialogue dont je parle ne doit pas être ordinaire où des politiques animés uniquement par le désir de prendre le pouvoir viendront discuter de gouvernement. Il doit être national. Un vrai dialogue sur le cadre de vie que nous avons aménagé depuis des décennies qui arrive aujourd’hui à son terme” , précise Gary Bodeau qui affirme n’avoir aucun problème à ce que les débats conjoncturels de ces derniers jours soient axés principalement sur la formation d’un nouveau gouvernement, mais tout ceci pour lui ne peut résoudre les vrais problèmes du pays qui nécessite à son avis, plus qu’un nouveau président, un nouveau gouvernement, une nouvelle équipe entre autres.

Innee Beauty Parlour
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,806 other subscribers

Archives