Connect with us

Actualités

Haïti-Crise : Jovenel Moïse rappelle l’ambassadeur d’Haïti à Washington

Published

on

C’est dans une conjoncture de crise extrême que Paul Altidor, ambassadeur d’Haïti à Washington depuis 7 ans , a été rappelé par le président Jovenel Moïse.

Paul Altidor a reçu ce mardi 12 février une lettre l’informant que ses services ne seraient plus nécessaires. Une décision qui intervient quelques jours avant la rencontre du ministre des Affaires étrangères d’Haïti, Edmond Bocchit, avec le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, John Bolton, selon les informations rapportées par Jacqueline Charles de Miami Herald.

Paul Altidor a déclaré qu’il était fier de ses réalisations durant son passage à l’ambassade «Nous avons accompli beaucoup de choses ici à l’ambassade», a-t-il dit.

La journaliste rapporte également que, dernièrement, le Chancelier haïtien s’était fait accompagné de l’homme d’affaires haïtien André Apaid au Centre d’études stratégiques et internationales et au Département d’État américain.

Cette visite visait à s’assurer du soutien de Washington vis-à-vis de l’administration Moïse depuis que celle-ci a rompu les liens avec le président vénézuélien Nicolas Maduro. L’administration Moïse avait du même coup reconnu le président autoproclamé Juan Guaidó comme dirigeant légitime du Venezuela.

Andy Apaid, comme le souligne Miami Herald, est un supporteur du président Moïse. Il a dirigé le mouvement de la société civile qui a contraint le président Jean-Bertrand Aristide à quitter le pouvoir en 2004.

«Le timing est très étrange. Il est attaqué ici, pourquoi ferait-il cela ? », s’interroge Georges Sassine, président de l’Association des Industries d’Haïti, dans des propos relayés par le journal floridien. « On change pas de cheval au milieu du gué » a-t-il ajouté.

Ancien vice-président du Clinton Bush Haiti Fund, Altidor a assumé le rôle d’ambassadeur sans aucune expérience de diplomatie publique sous l’administration du président Michel Martelly, rappelle le journal.

Diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Altidor, 45 ans, avait présenté sa démission au président Jovenel Moïse en 2018. Mais le président lui avait demandé de rester.

Source : Miami Herald

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!