Connect with us

Actualités

Haïti-Crise: la République toujours en mode stop malgré les garanties des autorités

Published

on

Haïti-Crise: la République toujours en mode stop malgré les garanties des autorités 29
La Réserve banner1
107 views

Après un début de semaine mouvementé sur fond de protestations contre la pénurie de l’essence constatée sur le marché local, la vie ne reprend toujours pas son cours normalement en Haïti particulièrement à la capitale. Les dernières 48 heures laissent un Port-au-Prince timide, malgré la diminution des tensions et des barricades de pneus enflammés.

Contrairement aux deux journées précédentes, le pays expérimente un léger répit. Les dernières averses qui se sont abattues sur plusieurs régions du pays peuvent être la cause, mais tout n’est pas encore gagné.

À la capitale haïtienne la quasi-totalité des écoles reste encore fermée. Mais dans quelques grandes villes dont les Cayes, Cap-Haïtien pour ne mentionner que celles-là, des élèves ont pris le chemin de l’école, le trafic et le petit commerce fonctionnent.

Contrairement à ces villes, la vie à Port-au-Prince est toujours timide. La quasi-totalité des banques, maisons de transfert, supermarchés entre autres est toujours fermée. Les stations-service aussi, et peut-être qu’elles attendent la livraison des 140 mille barils de produits pétroliers annoncés par le Premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin, hier mardi en conférence de presse.

Moins peureux qu’hier, plus de gens sortent de chez eux ce mercredi pour tenter de vaquer à leurs activités. Mais la non disponibilité du carburant complique leur déplacement.

Suzuki 9.99

Côté transport en commun , ce sont encore les motards qui assurent le déplacement des gens à l’exception de quelques tap tap remarqués notamment au centre ville.

La présence policière depuis lundi est significative dans les rues de la capitale haïtienne. Des patrouilles sillonnent différents endroits. Des agents de l’ordre sont placés devant plusieurs institutions même si les portes de la majorité sont fermées.

Les constats portent à croire que la journée du mercredi 18 septembre pourrait être moins intense par rapport aux dernières 48 heures, en terme de mobilisation.

100 PWEN GRATIS

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,245 other subscribers

Archives