Connect with us

Actualités

Haïti-Crise: « Opération Pays Lock », 7e journée de paralysie totale

Published

on

Cela fait 7 jours consécutifs que Port-au-Prince respire constamment l’odeur de gaz lacrymogènes et de pneus enflammés. Son coeur palpite au rythme des détonations d’armes automatique de grand calibre. La population est submergée par la peur et la panique.

Ce mercredi matin, la ville paraît un peu calme avant la manifestation de plusieurs branches annoncée par l’opposition, comme c’est le cas depuis le début de » l’opération Pays Lock ».

Certaines artères sont jonchées de détritus, d’objets encombrants, de grosses pierres. Les entreprises ferment leurs portes. Le pays est bloqué et l’État, de plus en plus incapable de donner le ton.

Ce mercredi, l’opposition entend encore arriver devant le palais présidentiel au Champ de Mars pour pousser le dos de Jovenel Moïse , pour répéter Schiller Louidor, membre du secteur démocratique et populaire, aile dure de l’opposition.

Hier, les manifestants ont attaqué les consulats d’Italie et du Pérou, pillé les locaux de JS compter, brûlé plus de 4 voitures dans l’aire du Champ de Mars. Un individu a été tué à la rue Lamarre.

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!