You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Culture

Haïti-Culture : micro et guitare dans la plaie, Mandela brandit « Vwa pa m »

Published

on

Peut-être s’il était à notre côté au moment de la rédaction de cet article, il se serait penché vers nous pour s’assurer que nous écrivons bien son nom : Mandela Jean-François.

Franchement, la musique ne sait pas ce qu’il doit à ce jeune chanteur-guitariste dans l’âme qui a présenté à la presse, ce mercredi 24 octobre 2018, à Presse café, son premier album intitulé « Vwa pa m ».

Polo zuzu

Au premier abord, lors de cette présentation, Mandela semblait balancer entre la joie et froideur dans le sang. Le visage de l’artiste est séductif, l’accueil est démonstratif. L’accès ouvert. On se dit que cela tient à la date de sa naissance, 3 avril 1991.

Voyagé dans le coeur de ses fans pour rattraper son retard en cambriolant la beauté avec méthode, cet originaire de Port-de-Paix est prêt à lâcher dans les bacs son premier né « Vwa pa m », qui regroupe onze morceaux dont « Ou se », « Ewa », « Kite m ba w lòv », « Ayiti baba », « Pou ou » et « Babay ».

Pour permettre au public de se procurer un cd au prix de 1000 gourdes, une vente signature est prévue, le vendredi 26 octobre, à Le Villate où on aura par la suite doit à un concert de Mandela en compagnie de la chanteuse Rutshelle Guillaume.

Hanté par la musique alternative et constructive, l’auteur de « Pa lage sa », âgé de 27 ans, n’a pas hésité à faire de la musique sa véritable passion.

Obsédé des musiques traitant la réalité sociopolitique d’Haïti, ce fils de Ovita Jean-Baptiste et de Fito Jean-François est désormais l’une des étoiles montantes de l’industrie musicale haïtienne. Il a même chanté aux côtés de BélO et de BIC, deux des grandes figures de la musique contemporaine du pays. Depuis, les perspectives lui sont ouvertes.

Prenons connaissance de la tracklist de l’album « Vwa pa m » de Mandela qui est une production de BélOmusic avec le management de Handzup Group, notre regard témoigne que le stylo du chanteur a beaucoup de talent… Et pourrait dans un futur proche changer l’ordre des choses dans cette Haïti gangrenée par la corruption.

2kabes
Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 637 740 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!