Connect with us

Actualités

Haïti-Économie : la BRH va injecter 150 millions de dollars dans l’économie

Published

on

Haïti-Économie : la BRH va injecter 150 millions de dollars dans l’économie 32
Photo crédit: Josma Lawens
Lait Bongu

En vue de casser les spéculations en matière de fixation des taux de change tout en  réduisant la carence de l’offre de dollars constatée dans le système, la Banque de la République d’Haïti, dans le cadre des récentes mesures adoptées relatives à sa politique monétaire, va injecter un montant de 150 millions de dollars dans le système économique d’ici la fin de l’exercice, soit le 30 septembre prochain.

L’annonce a été faite ce jeudi par le gouverneur de la Banque Centrale, Jean Baden Dubois, lors d’un point de presse au Centre de Convention et de Documentation de la BRH.

« La BRH va s’assurer que cette injection soit profitable à tous les porteurs sans exception. Cette disposition va éviter les spéculations sur le marché », déclare Jean Baden Dubois.

Le point de presse de ce jeudi a été aussi l’occasion pour le gouverneur d’informer sur d’autres mesures conjoncturelles et structurelles prises par l’institution qu’il dirige afin de faire face à la situation macro-économique délétère liée, dit-il, à la crise socio-politique aiguë qui handicape l’économie haïtienne depuis le mois de juillet de l’année dernière.

Innee Beauty Parlour

Haïti-Économie : la BRH va injecter 150 millions de dollars dans l’économie 33

Des mesures dites administratives et règlementaires, d’autres relatives à la politique monétaire directe et enfin des mesures incitatives. Toutes ces mesures ont pour objectif de faire face à la situation macro-économique.

S’agissant des mesures administratives et réglementaires, Jean Baden Dubois a parlé de la sortie de deux avis.  Dans l’un des avis la BRH rappelle à tout opérateur que les transactions doivent être conformes aux exigences de la BRH sous peine de sanctions. Selon la première circulaire, toutes les différences de l’argent acheté par les opérateurs, seront retournées sur le marché aux taux le plus bas au profit des banques ayant le taux de change le plus bas. La deuxième circulaire de la BRH annonce des dispositions pour forcer les maisons de transfert à respecter le taux de change affiché par leur banque d’affiliation.

En ce qui concerne les mesures relatives à la politique monétaire directe de la Banque Centrale, le gouverneur a fait savoir que les taux d’intérêts des BONS BRH pourront augmenter de 22 %, pour les bons à 91 jours, de 14  % pour les bons à 28  jours et de 10% pour ceux à 7 jours.

Pour les mesures incitatives, Jean Baden Dubois a annoncé que les opérateurs auront la possibilité d’offrir des services similaires à l’obligation BRH afin que ce type de service soit accessible à tous les porteurs.

Toutes ces mesures ne donneront pas les résultats escomptées si les acteurs politiques ne mettent pas la croissance économique avant leurs intérêts personnels. Le gouverneur de la Banque Centrale Jean Baden Dubois lance un appel solennel aux acteurs politiques pour un dialogue qui place la croissance économique au centre des débats, car selon lui, la crise politique prend en otage les différentes sources de devises, à savoir, le tourisme, l’exportation, l’investissement direct étranger et le partenariat international.

Haïti-Économie : la BRH va injecter 150 millions de dollars dans l’économie 34

bongu j7
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,445 other subscribers

Archives