You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Éphéméride

Haïti-Éphéméride: 28 décembre 2009 : Le gouvernement dresse un premier rapport sur l’incendie éclaté au « Marché Hyppolite »

Published

on

Les éphémérides du jour : Les fêtes nationales, les anniversaires des personnalités et les événements importants, les proverbes… l’agence Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire. Nous sommes le vendredi 28 décembre 2018, 362e jour de l’année 52e semaine et 3 jours restants.

28 décembre 1806 : Mécontent des termes de la nouvelle constitution, qui limitent sévèrement les pouvoirs du poste présidentiel auquel il aspire, Henry Christophe marche vers Port-au-Prince. Christophe est à l’Arcahaie quand le sénat le déclare hors-la-loi, et charge Pétion de défendre la capitale.

28 décembre 2007 : Le Foyer Maurice Sixto présente au grand public au restaurant AUX CALBASSES le Prix des Droits de l’Homme de la République française. En 2007 le prix a récompensé le projet « Campus du Foyer Maurice Sixto » qui vise la construction d’un édifice devant loger le foyer. La fondation participe vigoureusement à la réinsertion des « restavèk », cette catégorie d’enfants marginalisés et exclus de la société.

28 décembre 2007 : Pour la deuxième fois en 24 heures, des bandits ont perpétré une attaque armée contre des objectifs civils à Pétion-Ville (banlieue est de Port-au-Prince), blessant grièvement la propriétaire d’un laboratoire d’analyses médicales, Madame Colombo Ricardi. Touchée par des projectiles au moment où elle regagnait son véhicule. Selon des sources policières, Mme Ricardi laissait la Unilab vers six heures du soir lorsqu’elle a été prise pour cible par au moins un inconnu armé qui circulait à moto. Elle a été atteinte notamment à l’abdomen. Le bidonville dénommé Désermite où le tireur pourrait s’être réfugié a été bouclé par la police qui s’est également déployée dans d’autres quartiers de Pétion-Ville.

28 décembre 2008 : Des individus armés blessent de deux balles à l’abdomen Marc Frédéric, l’oncle du présumé trafiquant de drogue Alain Désir, au cours d’une attaque ciblée à Saint-Louis du Nord (Nord-Ouest). Le directeur départemental de la Police Nationale, Mary-Bernard Dadaille, qui a confirmé l’information n’était pas en mesure de dire si l’incident est lié à la saga narco-financière dans laquelle seraient empêtrées des autorités judiciaires et policières.

28 décembre 2009 : Le gouvernement dresse un premier rapport sur l’incendie éclaté au « Marché Hyppolite » La ministre du commerce et de l’industrie, Jocelyne Colimon Féthière, s’entretient avec une délégation marchandes victimes de l’incendie du 22 décembre dernier au « Marché Hyppolite » Il est question de statuer sur les dégâts enregistrés en vue de présenter un premier rapport aux autorités gouvernementales. Selon un bilan partiel établi par l’Association des commerçants du secteur informel (ACSI), les pertes enregistrées lors de l’incendie sont estimées à environ 60 millions de gourdes. La presse ne fit plus état des suites donnée à ce dossier.

28 décembre 2009 : Deux haïtiens recherchés, accusés d’avoir tué à coups de machette, un commerçant dominicain. La Police Nationale de la République Dominicaine se lance à la recherche de deux haïtiens sans papiers accusés de tuer à coups de machette et de bâton un commerçant dominicain pour lui voler. Le commerçant Francisco Antonio de Los Santos, de 48 ans, mourut des suites des plaies par armes blanches et de coups contus que lui auraient provoqués les haïtiens identifiés comme Jhonny et Jean-Pierre qui travaillent pour lui.

28 décembre 2009 : Edouard Hecher citoyen haïtien résidant à Saint Domingue est tué par rames à feu par son compatriote Paulo Garcia Piron, qui a pris la fuite. Les faits se sont produits à Villa Maria de la capitale.

28 décembre 2010 : L’ancien Président cubain Fidel Castro prend la défense de Ricardo Seitenfus en qualifiant de « vérités lapidaires » les propos du diplomate brésilien démis de ses fonctions de Représentant spécial de l’OEA en Haïti pour ses considérations acerbes sur l’action contre-productive dans le pays de la communauté internationale. « On peut être ou ne pas être d’accord avec chacun des propos du brésilien Ricardo Seitenfus, mais il est indéniable qu’il a dit des vérités lapidaires dans ses réponses », relève le « Lìder Màximo » dans un article diffusé par les médias locaux dont le quotidien Granma, organe officiel du parti communiste cubain.

Avec la collaboration du Dr. / Prof. Jonas Jolivert et/Source.: Haïti Référence

Yon pwovèb pou jodi a : Sa k lan vant kabrit se li k pal. (Un « Tiens » vaut mieux que deux « Tu l’auras ».)

Bonne journée ! Et n’oubliez pas de partager cette publication.

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!