You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Éphéméride

Haïti-Éphéméride: 9 novembre 1865: Bombardement de la ville du Cap-Haïtien par un navire britannique

Published

on

Les éphémérides du jour : Les fêtes nationales, les anniversaires des personnalités et les événements importants, les proverbes… l’agence Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire. Nous sommes le vendredi 09 novembre 2018, 313e jour de l’année 45e semaine et 52 jours restants.
———————————————————–

9 novembre 1865: Après six mois de guerre civile, Geffrard finit par conquérir le Cap, assisté de la marine anglaise. Salnave laisse la ville pour Montecristi, à bord du « USS Desoto », un navire de la marine américaine. Avant de s’en aller, Salnave ordonne à ses troupes d’incendier le Cap. Le pays ne pardonnera jamais à Salnave d’avoir encouragé l’ingérence des Anglais dans les affaires haïtiennes.

9 novembre 1865: Bombardement de la ville du Cap-Haitien par un navire britannique. Un conflit entre Salnave, qui avait constitué un gouvernement provisoire au Cap et tenait, depuis quelques mois, tête aux troupes de Geffrard, et le consul d’Angleterre amena le bombardement de cette ville par le navire La Galatea. Geffrard, qui assiégeait, la ville en profita pour y entrer, ce qui provoqua la fuite de Salnave sur un navire américain qui le déposa à Saint-Thomas. Ses partisans accusèrent donc Geffrard d’avoir sollicité l’aide de l’étranger pour se défaire de ses ennemis.

9 novembre 1874 : Haïti reconnaît la République Dominicaine. Signature d’un premier traité préparatoire au traité des frontières entre Haïti et la République Dominicaine et qui vaut reconnaissance de la République Dominicaine par Haïti. Haïti est dirigé à cette époque par le Président Michel DOMINGUE et la République Dominicaine par le Président Ignacio María GONZÁLEZ.

9 novembre 1979 : Vendredi noir chez les salésiens de Port-au-Prince. Violation des droits humains dans les locaux des Salésiens de Port-au-Prince. – A l’occasion d’une conférence organisée par la Ligue Haïtienne des Droits de l’Homme et devant être présentée par son président, Maitre Gérard Gourgues, un commando à la solde du gouvernement fit irruption dans la salle, frappant quelques-uns des assistants dont des diplomates étrangers et le conférencier, et détruisit les meubles de la salle. Les voitures garées sur la cour ne furent pas non plus épargnées.

Avec la collaboration du Dr. / Prof. Jonas Jolivert
———————————————————–

Yon pwovèb pou jodi a :

  • Pa jwe nan tèt che ou pa konnen

Bonne journée! N’oubliez pas de partager cette publication.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!