You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Histoire

27 décembre 1908 : Antoine Simon devint président d’Haïti

Published

on

Le général Antoine Simon (centre, avec chapeau haut-de-forme) sortant du Sénat à la suite de son investiture comme président de la République d'Haiti en décembre 1908. | (photo wikipedia)

Les éphémérides du jour : Les fêtes nationales, les anniversaires des personnalités et les événements importants, les proverbes… l’agence Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire. Nous sommes le jeudi 27 décembre 2018, 361e jour de l’année 52e semaine et 4 jours restants.

27 décembre 1806: Une nouvelle constitution (la troisième), préparée par Alexandre Pétion et Jean-Pierre Boyer, est présentée à l’Assemblée Constitutionnelle. Haïti est déclarée une république avec un président et un sénat, et une séparation rigide des pouvoirs entre les deux.

27 décembre 1869: Jean-Nicolas Nissage-Saget, Nord Alexis, et Domingue forment un gouvernement provisoire.

27 décembre 1908 : Antoine Simon devint président d’Haïti. – Ancien Délégué militaire du gouvernement dans le département du Sud, Antoine Simon qui prit les armes contre le président Nord Alexis et força la démission de ce dernier, fut acclamé par ses troupes à son entrée à Port-au-Prince. L’Assemblée nationale ne fit qu’approuver ce choix comme elle l’avait auparavant fait pour le prédécesseur. »

27 décembre 2007 : Des bandits armés circulant en motocyclette ouvrent le feu à la rue Lambert, à proximité d’un centre hospitalier. Le Dr Nicolas Sperduto et l’homme d’affaires et architecte français, Christian Dutour, époux du Dr Margareth Degan, la propriétaire de l’établissement, sont blessés par balle. Si le médecin a été légèrement touché, en revanche le citoyen français dont l’état était jugé beaucoup plus sérieux a dû être évacué vendredi matin vers un hôpital de la République Dominicaine afin d’y recevoir les soins appropriés.

27 décembre 2008 : Plusieurs présumés bandits sont appréhendés à La Saline (centre de Port-au-Prince) au cours d’une opération menée conjointement par des éléments de plusieurs unités de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Au nombre des prévenus figure le nommé Spander Joseph, alias « Bouboule » qui serait un des membres de la bande à « Ti Wilson », l’un des 4 gangs opérant encore dans la zone en dépit de l’arrestation de leurs principaux chefs. Parmi les personnes interpellées figurent également le joueur de football, Kénol Philippe, qui entretiendrait des liens avec un gang opérant du côté d’un sous commissariat de police désaffecté de La Saline. Ce gang recourt assez souvent à l’ensevelissement des corps de ses victimes dans l’enceinte même de l’ancien bâtiment de police.

27 décembre 2008 : Le président du Sénat, Kelly Bastien, annonce que le bureau de la Chambre haute tentera d’obtenir des précisions sur l’origine des informations ayant associé le nom du Sénateur Evallière Beauplan au scandale narco-financier de Port-de-Paix (Nord-Ouest). Soulignant que le parlementaire est en voyage, M. Bastien indique qu’il se trouvait dans l’impossibilité d’avoir la position de son collègue. Le numéro un du Sénat s’est toutefois déclaré persuadé que le premier Sénateur du Nord-Ouest n’a rien à voir dans la sordide affaire de drogue qui défraie la chronique depuis plusieurs semaines. Il a rappelé que les informations qui circulent laissent seulement croire que 20.000 dollars auraient été réservés à M. Beauplan la suite d’une perquisition qui avait tourné au pillage au domicile de l’oncle du présumé narcotrafiquant Alain Désir.

27 décembre 2008 : Onze personnes sont portées disparues à la suite du naufrage d’un petit bateau commercial qui s’est produit au large de St-Marc (Artibonite, nord), annonce le capitaine du navire, un des deux survivants de l’accident.

27 décembre 2010 : Proclamation des résultats préliminaires des élections du 28 novembre 2010.- Mirlande Manigat, ancienne sénatrice de la république et ancienne première dame, secrétaire générale du RDNP et Jude Célestin de l’INITÉ, le parti au pouvoir virent en tête avec respectivement 31% et 22%. Le chanteur Michel Martelly obtint 21% des voix. Dès le lendemain, des manifestations en cascade paralysèrent, pendant plus de quatre jours, le pays. Des coalitions se forment pour dénoncer des fraudes perpétrées en faveur du candidat officiel. Plusieurs candidats dont Michel Martelly contesteront dans un premier temps les résultats puis une solution aux forceps pondue par la communauté internationale et l’ONU exclura Jude Célestin pour envoyer Mirlande Manigat et Michel Martelly au second tour.

Avec la collaboration du Dr. / Prof. Jonas Jolivert et/Source.: Haïti Référence

Yon pwovèb pou jodi a : Chanje mèt, chanje metye. (L’ouvrier travaille au goût du maître.)

Bonne journée ! Et n’oubliez pas de partager cette publication.

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!