Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Haïti et d’autres pays à l’ONU ont demandé la levée immédiate de l’embargo américain sur Cuba

Haïti et d'autres pays à l'ONU ont demandé la levée immédiate de l'embargo américain sur Cuba

Haïti et bon nombre de pays à l’ONU ont demandé la levée immédiate de l’embargo américain sur Cuba.

Pour la 29e année de suite, l’Assemblée générale des Nations unies a voté massivement mercredi 23 juin 2021 pour condamner l’embargo américain sur Cuba qui date de la guerre froide. En adoptant une résolution annuelle, les délégués à l’Assemblée générale demandent la levée immédiate de l’embargo sur Cuba, en particulier dans le cadre des efforts mondiaux de lutte contre la pandémie de COVID-19.

En adoptant le projet de résolution “Nécessité de mettre fin à l’embargo économique, commercial et financier imposé par les États-Unis d’Amérique à Cuba”, par un vote enregistré de 184 voix pour, 2 contre (Israël, États-Unis) et 3 abstentions (Brésil, Colombie, Ukraine), l’Assemblée a réitéré son appel à tous les États pour qu’ils s’abstiennent de promulguer et d’appliquer des lois et mesures telles que la loi américaine Helms-Burton, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu de la Charte des Nations Unies et du droit international, qui réaffirment notamment la liberté du commerce et de la navigation.

Juno7 Pub

Antonio Rodrigue le représentant d’Haïti, s’exprimant au nom de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et s’associant au Groupe des 77 et au Mouvement des non-alignés, déclare que l’imposition de mesures coercitives à l’encontre de Cuba constitue une violation flagrante de la Charte des Nations Unies et du droit international.

Les États membres de la CARICOM continuent d’entretenir des relations étroites avec Cuba, mais la portée et le caractère extraterritorial de l’embargo constituent un obstacle au développement de ces liens. Notant que les États de la CARICOM entretiennent des relations amicales avec les États-Unis, il a exhorté ce pays à mettre un terme à une politique “qui dure depuis trop longtemps et n’a donné aucun résultat jusqu’à présent”.

Aux termes du projet, l’Assemblée a de nouveau exhorté les États qui ont et continuent d’appliquer de telles lois et mesures à prendre les dispositions nécessaires pour les abroger ou les invalider dans les meilleurs délais conformément à leur régime juridique. L’organisme mondial a en outre prié le Secrétaire général d’établir un rapport sur l’application de la présente résolution à la lumière des buts et principes de la Charte des Nations Unies et du droit international et de le lui présenter à sa soixante-seizième session.

Haïti et d'autres pays à l'ONU ont demandé la levée immédiate de l'embargo américain sur Cuba

En savoir plus:

Affaire Petrocaribe: des structures de petrochallengers rejettent l’ordonnance du juge Accimé

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Monde

Les États-Unis imposent des restrictions de visa à neuf responsables cubains pour avoir “réduit au silence la voix du peuple”. Les États-Unis ont annoncé...

Cuba

Cuba: inauguration d’un centre de préservation de l’œuvre et de la pensée de Fidel Castro A l’occasion de la commémoration du cinquième anniversaire de...

Monde

Une femme est assassinée toutes les 11 minutes dans le monde selon un rapport de l’ONU publié à l’occasion de la Journée internationale pour...

Actualités

L’ONU appelle la République dominicaine à suspendre les expulsions de femmes haïtiennes enceintes Dans un communiqué de presse, le système des Nations Unies a...