Connect with us

Éducation

Haïti-Examens d’État 2019 : Plus de 400 mille candidats dont 2726 bacheliers non validés

Published

on

Haïti-Examens d’État 2019 : Plus de 400 mille candidats dont 2726 bacheliers non validés 28
Barbancourt

Selon les chiffres communiqués par le directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE) Renan Michel, le nombre de candidats pour cette année s’élève à près de 400 mille dont 250 mille pour la neuvième année, 112 mille 554 pour la session ordinaire du baccalauréat et 42 mille pour le bacc permanent.

Renan Michel a également révélé que deux mille 726 (2 726) bacheliers inscrits ne pourront pas participer aux épreuves. En cause, ces candidats ont échoué en 9ème année fondamentale. Ils ont brûlé des étapes en complicité avec des responsables d’établissements scolaires négligeants et insouciants, selon Renan Michel. « Ces élèves auront pour devoir de retourner en 9e année fondamentale et de suivre normalement le parcours avant d’arriver en philo » a-t-il déclaré.

«Parmi ces 2726 élèves, 372 d’entre eux ont deux moyennes différentes. Les noms de ces élèves sont remarqués deux fois dans le fichier avec d’un côté la mention de non réussite dans une école et d’un autre côté, la mention de réussite dans un autre établissement scolaire » précise-t-il.

Dans le même esprit, les responsables du ministère de l’éducation nationale ont pris le soin de rappeler aux candidats de respecter les consignes sous peine de sanction. Ainsi a-t-il été rappelé que « tout candidat surpris en flagrant délit de fraude ou ayant un comportement répréhensible verra sa copie annulée et sera invité à quitter le centre d’examen après qu’un procès-verbal aura été dressé. Le candidat fautif ne pourra pas participer aux examens d’Etat pour une durée minimale de deux ans » prévient le BUNEXE.

En outre les responsables rappellent aux postulants que le port de l’uniforme est obligatoire durant les examens officiels sauf pour les recalés ; outre le port d’armes, il est interdit d’utiliser des calculatrices programmables, des téléphones portables dans les centres d’examens; ce, même pour les surveillants et les superviseurs, exception faite pour les responsables de sièges, au besoin. Ainsi, « tout candidat surpris en flagrant délit de fraude avec un téléphone cellulaire sera éliminé ».

Innee Beauty Parlour

À en croire le directeur général du Menfp, Meniol Jeune, les préparatifs pour ces examens vont bon train. « Nous sommes très avancés dans la préparation des fiches. Des saisies sont déjà effectuées au niveau du Bunexe, pour être au point avant les jours d’examens » a-t-il souligné.

De son côté, la directrice de l’enseignement fondamental, Nadine Henry a fait savoir que trois (3) matières (mathématiques, sciences expérimentales, sciences sociales) seront disponibles en version française et créole. Les élèves auront la possibilité de composer dans la langue de leur choix, selon la responsable.

Concernant le calendrier pour ces épreuves, celles de la neuvième année fondamentale auront lieu du 24 au 26 juin alors que les examens des Écoles normales d’instituteurs (ENI) sont prévus du 24 au 28 juin, y compris ceux des Centres d’éducation familiale (CEF). Quant aux épreuves de fin d’études secondaires, bacc permanent y compris, elles se tiendront du 8 au 12 juillet 2019. Les examens pour la formation technique et professionnelle (FTP) sont fixés du 30 juillet au 3 août. Pour les épreuves anticipées pour le Nouveau secondaire, elles sont fixées au 28 juin.

Actimed

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,495 other subscribers

Archives