You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Santé

Haïti : la première dame, Martine Moïse, au quartier de Jalousie pour accompagner des activités du MSPP en faveur des femmes enceintes et des enfants

Published

on

La première Dame, Martine Moïse, continue d’appuyer les efforts du Président de la République, Jovenel Moïse, visant le bien-être de la population haïtienne, à travers divers programmes de différentes institutions étatiques qui, aujourd’hui, se renouvellent de plus en plus dans les zones défavorisées et auprès des familles les plus vulnérables.

Dans le département de l’Ouest, Madame Martine Moïse a pris part à divers programmes sociaux, la plupart liés à la santé, à l’éducation des jeunes et à l’émergence d’une femme haïtienne forte et très impliquée au développement de son pays. Cette semaine, à la veille des fêtes de fin d’année, elle s’est rendue à Jalousie, dans les hauteurs de Pétion-ville, pour participer à un vaste programme initié par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) en faveur des habitants de ce quartier.

Durant trois jours, du lundi 3 au mercredi 5 décembre, la première Dame qui s’était fait accompagner du Directeur général du MSPP, M. Lauré Adrien, a pu apporter son soutien à cette activité qui consiste à donner des soins intensifs et gratuits à des enfants, à des personnes âgées et à des femmes enceintes.

Chaque jour, des dizaines d’enfants naissent et beaucoup de femmes enceintes ou de jeunes mères se retrouvent dans l’impérieuse nécessité d’être assistées. Le gouvernement, à travers le Ministère de la Santé, travaille tous les jours à la mise en place de programmes à leur venir en aide. La première Dame est particulièrement sensibilisée et veut en ce sens contribuer à tous les efforts en vue d’offrir un meilleur lendemain aux enfants, aux jeunes mamans et à la famille en général en Haïti.

Après le programme »Konte m Mwen konte », divers plaidoyers ont été initiés en faveur d’actions insistant entre autres sur le bien-être des familles se trouvant dans des milieux sensibles (quartiers populeux, provinces, etc.); puis, en participant à divers fora tant nationaux qu’internationaux, la première Dame continue, sans forcément faire de larges promotions médiatiques, d’encourager les efforts ainsi que les initiatives de tous les secteurs, dans le public comme dans le privé, en ce qui attrait aux services de santé, à l’éducation des jeunes et à la promotion de la femme haïtienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!